Image Alt

À propos

Notre mission

Le cinéma ethnographique est une discipline bien connue au sein du milieu académique, notamment parmi les anthropologues. Toutefois, il reste souvent considéré par les non-initié.e.s comme un art opaque, inaccessible, voire élitiste.

Depuis 2003, le FIFEQ-MTL a pour mission de  démocratiser l’anthropologie visuelle et le cinéma ethnographique à travers une programmation de films éclectiques et accessibles. Nous développons également des ponts entre différents milieux : universitaire, culturel et associatif.

Une des spécificités de notre festival tient dans la gratuité de nos projections, que nous tenons dans des salles de cinéma professionnelles telles que le Cinéma Moderne, la Cinémathèque Québécoise, le Cinéma Public, le Cinéma du Parc et les salles de cinémas de Concordia.  Nous tenons à ce que tout.e citoyen.ne ait accès au cinéma pour voir, sur grand écran, les films que nous programmons dans des salles dotées d’un équipement audiovisuel de qualité.

Le FIFEQ-MTL réunit chaque année plusieurs centaines de spectatrice.teur.s autour de deux passions communes : l’anthropologie visuelle et le cinéma. Grâce à des espaces de discussion et d’échange entre le public, cinéastes, chercheur.e.s en sciences humaines et expert.e.s, nous sensibilisons le public au film ethnographique et à l’anthropologie visuelle, ainsi qu’à des enjeux du contemporain ou les expériences de captation et de représentation du réel. De plus, nous accordons une place privilégiée aux productions cinématographiques autochtones, canadiennes, québécoises et non-occidentales.

Le FIFEQ en 4 dates clés

  1. festival film ethnographique

    2003

    Fondation du festival

    Tout commence en 2003, lorsqu’un un groupe d’étudiant.e.s et de professeur.e.s en anthropologie de l’Université de Montréal décident de mettre sur pied un festival de films ethnographiques – le premier du genre au Canada. Le festival s’appelle alors le FFEM : Festival de Film Ethnographique de Montréal.

  2. étudiants discutent du festival

    2005

    Le festival s'agrandit

    Quelques années plus tard, le FFEM s’étend aux deux autres universités de Montréal présentant un département d’anthropologie : McGill et Concordia. Il devient alors le FIFEM : Festival Interuniversitaire du Film Ethnographique de Montréal.

  3. affiche festival FIFEQ

    2007

    LE FIFEM DEVIENT LE FIFEQ

    Le Festival se structure. Très vite, à Montréal, au Québec, et à l’international, l’événement gagne en notoriété. L’Université Laval rejoint le mouvement, le FIFEM devient le FIFEQ !

  4. edition 2019 au nomad life

    2018

    LE FIFEQ-MTL SORT DES UNIVERSITÉS

    Pour la première fois, des bénévoles non étudiant.e.s intègrent l’équipe du festival et se voient confier la coordination générale. Le FIFEQ-MTL sort alors des murs universitaires pour rejoindre le grand public. Il s’installe dans des cinémas, des musées et des lieux alternatifs, à la rencontre d’un public de plus en plus diversifié.

Depuis 2003

600
films
10700
spectateurs
450
bénévoles

Notre Projet

Unique festival en son genre au Canada, le FIFEQ-MTL vise à donner une place au film ethnographique, genre cinématographique encore peu connu, dans la sphère culturelle montréalaise, québécoise et canadienne. Le FIFEQ-MTL souhaite devenir un festival de référence du cinéma ethnographique d’auteur-e en Amérique du Nord et à l’international.

Depuis ses débuts, le FIFEQ-MTL se veut en rupture avec des schèmes coloniaux, essentialistes, racistes et déshumanisants hérités de l’anthropologie coloniale de la première moitié du XXe siècle. Le festival tend à démocratiser le cinéma ethnographique indépendant pour le grand public. Il promeut une vision contemporaine et interroge l’éthique de la captation visuelle notamment dans des contextes marqués par des rapports historiques de domination. L’équipe du FIFEQ-MTL tient à montrer des films novateurs et audacieux qui confrontent nos représentations du réel et repoussent les limites de cette discipline. Au FIFEQ-MTL, le film ethnographique n’est pas qu’une question d’altérité, de voyeurisme ou d’exotisme : par ses programmations variées, le festival cherche à ouvrir un regard critique sur une ethnographie filmique qui se veut humaniste, réflexive et fondamentalement cinématographique. Chaque année, le FIFEQ oeuvre à faire reconnaître le film ethnographique comme un genre cinématographique à part entière. Ainsi, nous souhaitons promouvoir “une ethnographie” et un cinéma du proche, parfois même du banal, qui rejoint la mission première de l’anthropologie socio-culturelle. 

Une équipe de bénévoles dévoué.e.s

Le FIFEQ-MTL est une organisation entièrement bénévole, horizontale et démocratique. Nos bénévoles sont issu.e.s de domaines multiples, de l’anthropologie, de l’histoire de l’art et du cinéma à la bioinformatique en passant par le développement international et les études urbaines. Cette diversité de profils, cet éclectisme des personnalités constituent un atout majeur, ingrédient essentiel d’une programmation riche et d’un Festival haut en couleurs.

Comité organisateur

Amanda Gao

Réseaux sociaux et événements festifs

Danielle Kouhio Depri

Coordination générale et artistique

Danya Leal

Coordination logistique et des bénévoles

Hend Ben Salah

Stage programmation

Julia Islas

Programmation

Marine Vasina

Programmation

Mehdi Bouzoubâa

Programmation et soutien au graphisme (octobre 2023 à février 2024)

Mira Bossakova

Programmation

Collaboratrices

Stéphanie Simpson

Graphisme et site web

Catherine Paradis

Stage graphisme et site web

Andrea Serrano

Montage bande annonce

Camille Tournon

Régie Copie

Conseil d’Administration

Lily-Cannelle Mathieu

Présidente

Thibault Tranchant

Vice-président

Naomie Décarie-Daigneault

Secrétaire

Marc-Antoine Lévesque

Trésorier

Leila Afriat

Administratrice

Manon Baudouin

Administratrice

Danielle Kouhio Depri

Administratrice

Comité de visionnement et de sélection

Eyrhel, Dany, Anna, Gabriel, Brian, Gabrielle, Mauve, Celia, Fil, Mathilde, Pascale, Mehdi, Guillaume, Marine, Julia, Mira, Danielle, Chloé, Shadé, Lina et Carolanne.

POUR L’ÉDITION 2022/2023

Nous souhaitons souligner les contributions de Manon Baudoin, Roger Gaboury, Cécile Bastide, Virginie Le Naour, Charles-Émile Lafrance, Kevin Semaan, Anna Henry, Louise Pinault-Southam, Clara Ferrando Costa, David Deladurantaye Leblanc, Mayra Bielma, Chelsea Sweetin, Harry Danon, Pascale Hebert, Alain Ayotte, Elsa Hetletvedt, Renata Moreira Fontoura et Eloise Lu.

POUR L’ÉDITION 2021/2022

Nous souhaitons souligner les contributions de Pauline, Hélène, Geneviève, Marco, Jérémy, Irmak, Sophie, Lily-Cannelle, Khando, Sarah, Jade, Audrey, Ying, Thibault, Raphaël et Danielle.

POUR L’ÉDITION  2020/2021

Nous souhaitons souligner les contributions de Raphaël, Julie, Camille, Simon, Solène, Antonia, Daniel, Geneviève, Diego, Laeticia, Roxanne, Emmanuel, Hanine, Myriam, Paul, Olivia et Danielle.

29 MARS 2019

Le cinéma ethnographique sort des universités

« Le festival est en transition, explique Asmâa Hadji, coordonnatrice de l’événement. À l’origine dans les universités, on a voulu le sortir du milieu universitaire en organisant des projections à l’extérieur des institutions. »

11 AVRIL 2018

Ethnographic filmmaking shines at FIFEQ

“We’ve always tried to make it accessible to the public,” Seo said. “Our goal is just to share these films, we don’t have a judging panel or awards or prizes, we just want to share.”

28 MARS 2018

FIFEQ 2018:
Voix de femmes

Au programme: une série de documentaires dont un volet consacré aux femmes réalisatrices autochtones qui ont choisi le vecteur cinématographique pour exprimer toutes les facettes de leur identité.

Le FIFEQ est un festival gratuit qui voit le jour chaque année grâce à la générosité de nos partenaires et aux subventions culturels. Vous souhaitez nous soutenir ?