Image Alt

archives

Édition 2023

RÉTROSPECTIVE OUMAROU GANDA

VENDREDI 10 FÉVRIER - RÉTROSPECTIVE OUMAROU GANDA - CINÉMATHÈQUE QUÉBÉCOISE

CINÉMATHÈQUE QUÉBÉCOISE – 18H30

C’ÉTAIT IL Y A QUATRE ANS

PAR PAULIN SOUMANOU VIEYRA, 1954

FRANCE – SÉNÉGAL | 9 MIN | VOSTF

La nostalgie d’un étudiant africain à Paris pour l’Afrique.

CINÉMATHÈQUE QUÉBÉCOISE – 18H30

AFRIQUE SUR SEINE

PAR PAULIN SOUMANOU VIEYRA, 1955

FRANCE | 21 MIN | VOSTF

L’Afrique est-elle en Afrique, sur les bords de la Seine ou au Quartier latin ?  Interrogations aigres-douces d’une génération d’artistes et d’étudiants à la recherche de leur civilisation, de leur culture, et de leur avenir. Ce film, premier essai de cinéastes africains, a été réalisé sous le patronage du Comité du film ethnographique du Musée de l’Homme. (PSV FILMS)

 

PAULIN SOUMANOU VIEYRA (1925-1987) : 

Paulin Soumanou Vieyra est considéré comme le précurseur du cinéma africain. Réalisateur, critique, écrivain et historien, on lui doit une trentaine de documentaires et un seul long métrage, « En résidence surveillée ».Premier Africain diplômé de l’Institut des Hautes Etudes Cinématographiques (IDHEC), aujourd’hui (FEMIS),  il tourne en 1955 Afrique-sur-Seine, film culte qui marque les débuts du cinéma africain.À l’origine de la Fédération Panafricaine des Cinéastes (FEPACI) en 1969, il est reconnu comme le premier critique et le premier historien du cinéma africain avec la publication, en 1975, de « Le Cinéma africain : des origines à 1973 ».Il est le mentor de grandes figures du septième art, telles que Ousmane Sembène, Djibril Diop Mambéty, Ababacar Samb Makharam. L’origine de son nom de famille juif marane portugais, vient de son ancêtre Sébastien Sabino Vieyra dont le nom d’origine était Mama Gouyeh et qui fut d’abord déporté en esclavage du Nigeria, (royaume Yoruba, principauté de Bida), au Brésil, avant de revenir affranchi s’installer au Dahomey (actuel Bénin) aux environs de 1850. Les Africains affranchis portant des noms de leurs anciens maîtres portugais sont appelés les Agoudas au Bénin.

Bio : PSV Films

CINÉMATHÈQUE QUÉBÉCOISE – 18H30

BOROM SARRET

PAR OUSMANE SEMBÈNE, 1963

SÉNÉGAL | 19 MIN | VOSTA

La journée d’un charretier qui sillonne les rues de Dakar.

Le titre signifie « Le Charretier » en langue Wolof.

 

OUSMANE SEMBÈNE (1923-2007) : 

Formé à la réalisation de films au Studio Gorki (Moscou). Autodidacte. Romancier. Acteur. Producteur (Filmi Doomireew). L’Ancien des Anciens ! Sembène Ousmane, écrivain cinéaste, est né à Ziguinchor au sud du Sénégal. Tour à tour pêcheur, maçon, mécanicien automobile, tirailleur sénégalais, docker puis responsable syndicale CGT à Marseille, il s’intéresse à la littérature africaine. Une passion qui le conduira à écrire des romans à partir de 1956. En 1959, il revient au Sénégal et fait le tour du continent africain. Agé de 40 ans, c’est à Moscou qu’il étudie le cinéma à Moscou avec Marc Donskoï et Sergueï Gherassimov. Dès 1962, il réalise des courts métrages. En 1966, son premier long métrage « La noire de »?le fait entrer dans la catégorie des réalisateurs politiquement et socialement engagés. Georges Sadoul écrit : « Grâce à Sembene Ousmane, le continent noir a pris enfin place dans l’histoire du cinéma mondial ».

Bio : Africultures

CINÉMATHÈQUE QUÉBÉCOISE – 18H30

MOI, UN NOIR

PAR JEAN ROUCH, 1958

CÔTE D’IVOIRE | 70 MIN | VOF

Trois Nigériens et une Nigérienne s’installent à Treichville, banlieue d’Abidjan, chef-lieu de la Côte d’Ivoire. Comme nombre de leurs compatriotes, ils tentent l’aventure de la ville… Amère aventure pour ceux qui abandonnent leur village et se heurtent à une civilisation mécanisée.

 

JEAN ROUCH (1917-2004)

Jean Rouch est un réalisateur et un ethnologue français, né le 31 mai 1917 à Paris et mort le 18 février 2004 au Niger. Il est particulièrement connu pour sa pratique du cinéma direct et pour ses films ethnographiques sur des peuples africains tels que les Dogons et leurs coutumes. Considéré comme le créateur de l’ethnofiction, un sous-genre de la docufiction, il est l’un des théoriciens et fondateurs de l’anthropologie visuelle.

Bio : Wikipedia

SAMEDI 11 FÉVRIER - RÉTROSPECTIVE OUMAROU GANDA - CINÉMATHÈQUE QUÉBÉCOISE

CINÉMATHÈQUE QUÉBÉCOISE – 13H30

LES STATUES MEURENT AUSSI

PAR CHRIS MARKER, ALAIN RESNAIS ET GHISLAIN CLOQUET, 1953

FRANCE | 30 MIN | LANGUES

À travers l’art africain et plus spécialement les statues et les masques « nègres », Alain Resnais filme une virulente diatribe contre les insoupçonnables méfaits du colonialisme qui a détruit toute la richesse intime des créations authentiques, liées à la spécificité de la culture panthéiste et magique de ces régions pour la remplacer, petit à petit, par une activité artistique commerciale, mercantile et de série…

CINÉMATHÈQUE QUÉBÉCOISE – 13H30

CABASCABO

PAR OUMAROU GANDA, 1969

NIGER | 49 MIN | VOF

Niger. Cabascabo, un tirailleur africain du corps expéditionnaire français en Indochine revenu au Niger a dilapidé sa fortune en menant la belle vie à Niamey. Devenu simple manœuvre, il voit défiler les épisodes de sa vie.

 

OUMAROU GANDA (1935-1981)

Oumarou Ganda est un acteur et réalisateur nigérien, de l’ethnie Djerma, né en 1935 à Niamey et mort le 1er janvier 1981 dans la même ville. Arrivé à Paris pour le montage de son premier film Cabascabo en plein Mai 1968, Oumarou Ganda réussit à faire une première dans la capitale française. Sélectionné au Festival de Cannes en 1965 pour la semaine de la critique internationale, deux mois plus tard, il obtient le Prix spécial du jury au sixième festival de Moscou puis à Malaga (Espagne) le Prix de la critique internationale.

Bio : Wikipedia

CINÉMATHÈQUE QUÉBÉCOISE – 15H00

L’EXILÉ

PAR OUMAROU GANDA, 1980

NIGER | 78 MIN | VOF ET DJERMA

Un roi a l’habitude de se promener déguisé par les rues de son royaume pour écouter les souhaits de son peuple. Un jour, il surprend la conversation de deux frères qui rêvent à haute voix d’épouser les filles du roi même s’ils devaient être décapités, un an plus tard. Le mariage est célébré et l’un des frères est décapité au bout d’un an. L’autre, sur l’insistance de sa femme, s’enfuit. Au cours d’un long voyage, plein d’aventures, notre héros devient à son tour roi d’un pays avec trois femmes et des sujets. Pourtant sa promesse le hante et pour sauver sa famille, il devra accepter d’être sacrifié à son tour.

 

OUMAROU GANDA (1935-1981)

Oumarou Ganda est un acteur et réalisateur nigérien, de l’ethnie Djerma, né en 1935 à Niamey et mort le 1er janvier 1981 dans la même ville. Arrivé à Paris pour le montage de son premier film Cabascabo en plein Mai 1968, Oumarou Ganda réussit à faire une première dans la capitale française. Sélectionné au Festival de Cannes en 1965 pour la semaine de la critique internationale, deux mois plus tard, il obtient le Prix spécial du jury au sixième festival de Moscou puis à Malaga (Espagne) le Prix de la critique internationale.

Bio : Wikipedia

ÉDITION 2023

JEUDI 4 MAI

CINÉMA MODERNE – 18H30

INUKTITUT DIALECTS IN THE 21ST CENTURY

RÉALISÉ PAR : ULIVIA UVILUK

2020 | 9 MIN | VOSTA
PAYS D’ORIGINE DE LA CINÉASTE : CANADA
PAYS DE PRODUCTION : CANADA
PAYS DE RÉALISATION : CANADA, GROENLAND
SYNOPSIS :

Ulivia Uviluk s’intéresse aux possibilités qu’offre l’internet pour l’inuktitut, une langue complexe dont les dialectes changent de génération en génération et qui est menacée par les langues dominantes. Internet est-il un allié ou un adversaire?

Sélectionné au festival REGARD (Québec, Canada) pour le Prix du Jury, le Prix du meilleur documentaire, le Prix du public et le Prix FIPRESCI.

BIOGRAPHIE:

Ulivia Uviluk est née à Kuujjuaq le 21 août 1998. Elle vit entre Montréal et Kangirsuk, au Nunavik. Elle voue une véritable passion à la mode. Dès sa première participation en tant que réalisatrice avec le Wapikoni, Ulivia a voulu montrer à quel point les vêtements d’hiver inuits sont stylés. Elle a participé à la campagne de Montréal autochtone contre la discrimination et a été coordonnatrice locale pour les ateliers du Wapikoni à Montréal et à Kangirsuk.

CINÉMA MODERNE – 18H30

HUAHUA’S DAZZLING WORLD AND ITS MYRIAD TEMPTATIONS

PREMIÈRE QUÉBÉCOISE

PRÉSENTÉ EN PARTENARIAT AVEC LE FESTIVAL FILM CORÉEN DU CANADA (KKF) ET LE ASIAN ART PUBLICATION LAB

RÉALISÉ PAR : DAPHNE XU

2022 | 83 MIN | VOSTA
PAYS D’ORIGINE DE LA CINÉASTE : CHINE, CANADA
PAYS DE PRODUCTION : CANADA, ETATS-UNIS
PAYS DE RÉALISATION : CHINE
SYNOPSIS :

Huahua, une femme excentrique et exubérante de la nouvelle région de Xiongan, s’enregistre en direct sur Kuaishou pour danser, chanter et discuter avec ses fans. Les écrans de téléphone portable, les filtres de beauté et les paysages sonores numériques révèlent un monde que Huahua crée avec sa propre image.

Sélections:
Ann Arbor Film Festival (2023)
Festival Cinéma du Réel (2022)
Festival international du film indépendant de Bordeaux (2022)

BIOGRAPHIE:

Daphne Xu est une artiste et cinéaste sino-canadienne qui explore les politiques et la poétique du lieu. Ses films ont été projetés à Visions du Réel, Cinéma du Réel et Art of the Real au Lincoln Center. Elle est Fellow du Film Study Center de l’Université de Harvard et est associée au Sensory Ethnography Lab.

URSA MTL – 21H

SOIRÉE D’OUVERTURE DE LA 19ÈME ÉDITION DU FIFEQ-MTL

LE FIFEQ-MTL VOUS CONVIE APRÈS SON PROGRAMME DOUBLE AU CINÉMA MODERNE À UN SOUPER CONVIVIAL À L’URSA MTL, FIER PARTENAIRE DE CETTE ÉDITION INÉDITE QUI SERA SUIVI DE PLUSIEURS PERFORMANCES ARTISTIQUES JUSQU’À MINUIT.

OUVERTURE DES PORTES À 21H
FERMETURE DES PORTES : 00H
AU MENU:

Le repas servi sera aux saveurs libanaises cuisiné avec amour par Trip de Bouffe! (options végétariennes et véganes seront proposées au public)

Vous retrouverez ensuite deux performances de danse :

  • *𝒚𝒐𝒖 𝒄𝒂𝒏 𝒇𝒆𝒆𝒍 𝒊𝒕 𝒊𝒏 𝒚𝒐𝒖𝒓 𝒕𝒆𝒆𝒕𝒉 chorégraphie par Rena Eyamie, également performé par elle accompagné par Wendy Hough
    “L’univers s’agrandit. Tout a commencé quelque part, avec quelqu’un. Te souviens-tu ?”
  • *𝑺𝒐𝒎𝒆𝒕𝒉𝒊𝒏𝒈 𝒕𝒆𝒍𝒍𝒔 𝒎𝒆 𝒕𝒉𝒂𝒕’𝒔 𝒏𝒐𝒕 𝒂 𝑯𝒐𝒍𝒊𝒅𝒂𝒚 𝑰𝒏𝒏 chorégraphie par Laura Borello Bellemare et performé par elle ainsi que Marianne Mercier-Dulac et Li Kouri à la musique originale.
    “malgré l’incertitude de l’inconnu.
    malgré l’aridité des roches.
    nos yeux n’existent qu’au moment où ils sont au moins 4.
    Dans le processus de création de something tells me that’s not a Holiday Inn, Laura s’est intéressé à la marche comme moyen de déplacement lent qui nécessite peu. Au travers de l’œuvre, le public accède à des bribes de cette longue traversée du territoire. L’atmosphère créée par la musique originale de Li Kouri nous transporte dans un univers incertain et mystérieux que les interprètes elles-mêmes apprivoisent.”
  • Les performances seront ensuite suivies d’un dj set de Wasa bibi. Wasa Bibi aka Danica Olders est une artiste audiovisuelle multidisciplinaire basée à Tiohtià:ke/Montréal. Son style de mixage est amusant avec une sélection de champ gauche, mélangeant les styles et les vitesses pour une danse optimale.

VENDREDI 5 MAI

CINÉMATHÈQUE QUÉBÉCOISE – DÈS 20H45

MOTHERS OF THE LAND

TITRE ORIGINAL : SEMBRADORAS DE VIDA

RÉALISÉ PAR : DIEGO SARMIENTO ET ÀLVARO SARMIENTO

2019 | 75 MIN | VOSTA
PAYS D’ORIGINE DES RÉALISATEURS: PÉROU
PAYS DE PRODUCTION : PÉROU
PAYS DE RÉALISATION : PÉROU

Projection suivie d’un panel de discussion sur le thème:
Luttes et résistances autochtones en contexte de changements climatiques

SYNOPSIS :

Accompagnez cinq femmes des Andes péruviennes dans leurs efforts quotidiens pour préserver des pratiques ancestrales et biologiques du travail de la terre dans un contexte de changements climatiques. Dans une vision andine du monde, les femmes et la terre sont étroitement liées, puisque les deux sont capables de donner la vie: les femmes, liées à la terre en sororité, assument le rôle de protectrices.

Ce film a reçu de nombreux prix du meilleur film ou du meilleur documentaire des festivals au Canada, au Pérou, au Vénézuela, au Mexique, en Argentine, au Pérou, au Chili, en Corée, en Suisse, en Italie et aux Émirats Arabes Unis.

BIOGRAPHIE DES CINÉASTES : 

Diego Sarmiento et Àlvaro Sarmiento sont deux frères issus de la communauté Quechua au Pérou, tous les deux réalisateurs et producteurs de films. Ils sont connus pour la réalisation de trois principaux films: Odisea amazonica (2021), Sembradoras de Vida (2019) et Sonia’s Dream (2015). Ils ont cofondé HDPERU, une compagnie de production de films indépendante destinée à la défense des droits des peuples autochtones et de la conservation des Andes et de l’Amazone péruviennes. Leurs films ont reçu de nombreux prix à travers le monde.

CINÉMA MODERNE – DÈS 21H

NOSH UP

TITRE ORIGINAL : COMEZAINAS

PREMIÈRE CANADIENNE

RÉALISÉ PAR : MAFALDA SALGUEIRO

2022 | 12 MIN | VOSTA
PAYS D’ORIGINE DE LA CINÉASTE : PORTUGAL
PAYS DE PRODUCTION : PORTUGAL
PAYS DE RÉALISATION : PORTUGAL
SYNOPSIS :

Cuisiner, c’est prendre soin des autres, dit ma mère en préparant un repas de famille. À travers la nourriture et les recettes, l’histoire personnelle se mêle à l’amour. Une ode joyeuse aux héro-ïne-s méconnu-e-s qui nous nourrissent et nous soignent sans rien demander en retour.

Sélection au IndieLisboa International Independent Film Festival (2022) et à Shorts Mexico (2022). Prix pour la meilleure animation à Ymotion.

BIOGRAPHIE DE LA CINÉASTE : 

Mafalda Salgueiro (Alentejo, Portugal) est basée à Porto. Elle est une artiste, une architecte et une réalisatrice inspirée par une vocation sociale. Formée en architecture, elle s’approprie le documentaire et l’ethnographie en utilisant le film, l’animation et le dessin. Son objectif est de raconter des histoires à propos de communautés, de l’identité et de traditions.

CINÉMA MODERNE – DÈS 21H

UNWELL MIND

TITRE ORIGINAL : YAMEI SHLISHI IM YAEL

PREMIÈRE CANADIENNE

RÉALISÉ PAR : DANNA LEVY

2021 | 38 MIN | VOSTA
PAYS D’ORIGINE DE LA CINÉASTE : ISRAËL
PAYS DE PRODUCTION : ISRAËL
PAYS DE RÉALISATION : ISRAËL
SYNOPSIS :

Yael, une femme en état de neurodivergence, et Danna, une étudiante, sont obligées de faire face à des difficultés dans leur vie sentimentale. Elles finissent par découvrir que leur lien affectif leur apporte tout le soutien dont elles ont besoin.

BIOGRAPHIE DE LA CINÉASTE : 

Danna Levy est née en 1991 et a grandi à Ramat Gan. Elle a obtenu une licence en cinéma et en écriture de scénario au Sapir College. Elle a résidé et fait du bénévolat à Sderot tout au long de ses études. Ces expériences lui ont permis de mieux connaître la ville et ses habitants. Sa rencontre avec Yael lui a donné l’envie de documenter, ce qui, de manière presque naturelle, a transformé leur relation en un film documentaire. Unwell Mind est son film de fin d’études.

CINÉMA MODERNE – DÈS 21H

DOMY + AILUCHA : KET STUFF !

TITRE ORIGINAL : DOMY + AILUCHA : CENAS KETS ! 

PREMIÈRE CANADIENNE

RÉALISÉ PAR : ICO COSTA
PRÉSENTÉ EN COLLABORATION AVEC LE FIFA

2021 | 30 MIN | VOSTA
PAYS D’ORIGINE DU CINÉASTE : PORTUGAL
PAYS DE PRODUCTION : FRANCE, PORTUGAL
PAYS DE RÉALISATION : MOZAMBIQUE
SYNOPSIS :

En 2020, ne pouvant se rendre au Mozambique, Ico Costa a demandé à Ailucha et Domingos de filmer leur vie quotidienne avec une caméra qu’il avait laissée à Inhambane l’année précédente. La caméra a acquis une présence particulière au sein du groupe alors qu’elle enregistrait la vie des adolescent-e-s.

Sélectionné, entre autres, au Reykjavik International Film Festival (2022) et au Beijing International Short Film Festival (2022).

BIOGRAPHIE DU CINÉASTE : 

Ico Costa est né à Lisbonne en 1983. Il a étudié à l’École Nationale Portugaise de Cinéma, à Lisbonne, à l’Universidad del Cine, à Buenos Aires et au Fresnoy – Studio National des Arts Contemporains, à Tourcoing, en France. Son travail a été présenté dans plusieurs festivals de cinéma, tels que la Semaine de la critique de Cannes, Rotterdam, Rome, Cinéma du Réel, Visions du Réel, New Directors/New Films, Oberhausen, Jihlava, Vila do Conde, IndieLisboa, DocLisboa, parmi beaucoup d’autres.

CINÉMA MODERNE – DÈS 21H

THE A-TEAM

RÉALISÉ PAR : NNENNA ONUOHA

2021| 17 MIN | VOSTA
PAYS D’ORIGINE : ALLEMAGNE
PAYS DE PRODUCTION : ÉTATS-UNIS
PAYS DE RÉALISATION : GHANA, ÉTATS-UNIS, ALLEMAGNE
SYNOPSIS :

Au téléphone, treize ancien-ne-s camarades de classe se remémorent l’échange étudiant les ayant mené de leur lycée ghanéen à Jackson, dans le Mississippi, aux États-Unis, dix ans plus tôt. Mais plus il-elle-s se souviennent, plus cette expérience devient étrange. Composés d’un mélange d’images noires et floues, les visuels du film imitent les blocages de mémoire et les incertitudes du groupe, ainsi que les moments qu’il-elle-s s’efforcent de les affronter dans le présent.

BIOGRAPHIE DE LA CINÉASTE : 

Nnenna Onuoha est une chercheuse ghanéenne-nigériane et une artiste du film basée à Berlin, en Allemagne. Ses recherches explorent les silences monumentaux qui entourent les histoires et les séquelles du colonialisme en Afrique de l’Ouest, en Europe et aux États-Unis. Au cœur de son travail, elle pose la question suivante : « Comment nous souvenons-nous ? Quels passés choisissons-nous de représenter, et pourquoi ? Centrée sur les voix afrodiasporiques, sa pratique s’articule autour de processus de remémoration collective : reconstituer le passé, membre par membre. Un deuxième volet de son travail se concentre sur l’archivage de l’expérience noire dans le présent afin de comprendre comment, au milieu de tout cela, nous pratiquons le soin et la réparation les uns pour les autres.

CINÉMA MODERNE – DÈS 21H

HABITER BEYROUTH

PREMIÈRE CANADIENNE

RÉALISÉ PAR : MICHEL TABET

2021| 42 MIN | VOSTA
PAYS D’ORIGINE DU CINÉASTE : LIBAN, FRANCE
PAYS DE PRODUCTION : FRANCE
PAYS DE RÉALISATION : LIBAN
SYNOPSIS :

Je n’étais pas Beyrouth le jour de l’explosion, mais je pense que l’onde de choc est arrivée jusqu’à moi. Pendant des jours et des jours j’avais l’estomac retourné. Ce n’est pas seulement parce que cette explosion a touché ma ville et mon pays. C’est aussi parce que les quartiers qui ont été touchés sont les quartiers de mon enfance et de mon adolescence, les quartiers où mes amis libanais les plus proches habitent et dont je connais les moindres recoins. J’ai décidé de leur rendre visite, de prendre des nouvelles, d’arpenter les rues et mesurer les modifications géographiques et humaines que cette explosion induit.

BIOGRAPHIE DU CINÉASTE : 

Michel Tabet est un réalisateur et anthropologue visuel libano-français. Son travail se situe à la jonction entre le documentaire et les sciences sociales. Il travaille régulièrement avec des centres de recherche, des ONG et des artistes pour développer des capacités cinématographiques d’investigation. Ses œuvres incluent Méditerranée (France, 2020), Voices from Kasserine (Tunisie, 2017), Zana-bahoaka – le néo rebelle malagasy (Madagascar, 2016) et Les larmes de l’Imam Hussein (Liban, 2006).

URSA MTL – DÈS 21H

SOIRÉE FESTIVE FIFEQ-MTL #1

NOUS VOUS DONNONS RENDEZ-VOUS AFIN DE CÉLÉBRER ENSEMBLE LA FIN DE SEMAINE À L’URSA POUR UNE PERFORMANCE LIVE SOLO DE FLORA À PARTIR DE 21H.
FERMETURE DES PORTES: 00H
DESCRIPTIONS DE L’ARTISTE :

Flora, finaliste a la voix8, autrice compositrice interprete mexicaine-quebecoise, évolue au travers la pop soul, le R&B alternatif, l’indie-folk et le latino. Originaire de l’Outaouais, basée à Montréal, sa touche florale et théâtrale la distingue depuis le début de son parcours. Suite à son succès télévisuel, elle décroche un contrat de mini-album avec Les Disques Now et présente « Reinacimiento — comment renaître de ses cendres » le 13 mai 2022. La hippie urbaine est une fière représentante du métissage culturel. Ses chansons trilingues dépeignent un univers texturé et coloré. Elle nous offre des sons qui nous baignent dans un flot tropical aux mots imagés de son quotidien rempli d’histoires attachantes. Elle défend, par-dessus tout, des idéaux féministes, libertins et humains.

SAMEDI 6 MAI

CINÉMA MODERNE – DÈS 12H

A NIGHT SONG

TITRE ORIGINAL : LE CHANT DE LA NUIT

RÉALISÉ PAR : FÉLIX LAMARCHE
PRÉSENTÉ EN COLLABORATION AVEC LES RIDM

2022 | 45 MIN | VOSTA
PAYS D’ORIGINE DE LA CINÉASTE : QUÉBEC, CANADA
PAYS DE PRODUCTION : QUÉBEC, CANADA
PAYS DE RÉALISATION : QUÉBEC, CANADA
SYNOPSIS :

Pénétrant par les interstices des volets mi-clos, une lumière d’été dépose ses ombres tachetées dans l’appartement de Noëlla, alors qu’elle se prépare à recevoir l’aide médicale à mourir. Elle est accompagnée de Pierre, son proche-aidant, qui veille aux nécessités du quotidien. Denses et diffus, les derniers jours d’une vie révèlent le tissage étroit qui lie ces gestes en apparence infiniment répétés au caractère éphémère de nos passages.

Sélectionné au DOK Leipzig (2022) et aux RIDM (2022).

BIOGRAPHIE DE LA CINÉASTE : 

Félix Lamarche est un cinéaste indépendant qui explore les possibilités de la pratique documentaire. Il réalise et produit en 2017 son premier long métrage documentaire, Les terres lointaines, gagnant du prix Pierre et Yolande Perrault. Depuis, il travaille autant le format court que long et s’intéresse aux approches classiques et expérimentales du langage cinématographique.

CINÉMA MODERNE – DÈS 12H

ONE CORNER OF A SPHERE

PREMIÈRE CANADIENNE

RÉALISÉ PAR : THÉO ZESIGER

2022 | 28 MIN | VOSTA
PAYS D’ORIGINE DU CINÉASTE : FRANCE
PAYS DE PRODUCTION : FRANCE
PAYS DE RÉALISATION : FRANCE
SYNOPSIS :

Une épicerie asiatique, baignée dans la blanche lumière des néons. Alors que les marchandises trônent sur les étalages, les travailleurs s’activent et les clients hésitent. Les êtres se parlent et un chat les écoute.

Peu à peu, le lieu se transforme en un véritable observatoire de quartier, des âmes qui le traversent et de nos préoccupations contemporaines.

BIOGRAPHIE DU CINÉASTE : 

Théo Zesiger est né en Ardèche et vit aujourd’hui à Marseille. En parallèle de son travail de cadreur et monteur indépendant, il s’investit dans la réalisation de courtes formes narratives, dont Tir à blanc (Goodseed Productions, 2018). Animé par l’approche du cinéma direct, il entame en 2022 le développement de son premier film documentaire Le coin d’une sphère.

CINÉMA MODERNE – DÈS 12H

ASTRONAUTS OF FEUERBACH

PREMIÈRE CANADIENNE

RÉALISÉ PAR : JOHANN SCHILLING

2022 | 29 MIN | VOSTA
PAYS D’ORIGINE DU CINÉASTE : ALLEMAGNE
PAYS DE PRODUCTION : ALLEMAGNE
PAYS DE RÉALISATION : ALLEMAGNE
SYNOPSIS :

Bientôt, l’humanité se rendra dans l’espace. Qui peut participer à cette mission ? Qui doit rester en arrière ? Dans certains endroits, cela a déjà commencé. Des humains et des machines s’envolent vers un avenir inconnu. Vers le vide infini. C’est là qu’ils se rencontrent, les gens qui utilisent les machines pour nettoyer les machines et les gens qui sont à l’abri dans ces machines. Destinés à se heurter, à ne jamais s’engager. Bienvenue dans la plus grande station de lavage de voiture d’Europe.

Sélectionné au 56e Hof International Film Festival (2022).

BIOGRAPHIE DU CINÉASTE : 

Après avoir obtenu son diplôme d’études secondaires, Johann Schilling a vécu pendant un an en Géorgie, où il a coordonné des activités pour jeunes dans le cadre d’une ONG locale. Le sentiment d’altérité et un point de vue dirigé vers les personnes qui semblent invisibles dans le monde postmoderne sont les principaux thèmes de son travail artistique, qu’il poursuit à la Filmakademie Baden-Württemberg depuis 2020. Il aime créer des mèmes.

URSA MTL – DE 17H À 19H

5@7 DE RENCONTRE ÉQUIPE, INVITÉ.E.S, PARTENAIRES ET PUBLICS

ENTRE DEUX SÉANCES, NOUS INVITONS TOUS.TES LES PARTICIPANT.E.S AU FESTIVAL À VENIR SE RENCONTRER ET DISCUTER LORS D’UN 5@7 DE RENCONTRE SUR UNE AMBIANCE MUSICALE CHILL.
UNIVERSITÉ CONCORDIA – DÈS 17H15

PEINDRE ET CHANTER PRÉSENTS ET PASSÉS:
HOMMAGE AU CINÉMA ETHNOGRAPHIQUE DE DIANA ALLAN

VENEZ DÉCOUVRIR ET CÉLÉBRER L’ŒUVRE CINÉMATOGRAPHIQUE DE DIANA ALLAN, ANTHROPOLOGUE ET CINÉASTE DU RÉEL S’INTÉRESSANT AUX EXPÉRIENCES PRÉSENTES ET PASSÉES DE RÉFUGIÉ-E-S PALESTINIEN-NE-S EXILÉ-E-S AU LIBAN. LA PROJECTION DE CES TROIS FILMS PHARES RÉALISÉS PAR L’ANTHROPOLOGUE-CINÉASTE, CARACTÉRISÉS PAR UNE CINÉMATOGRAPHIE MARQUANTE ET PAR UNE GRANDE POÉSIE SENSORIELLE, SERA SUIVIE D’UN ATELIER-DISCUSSION DURANT LEQUEL DIANA ALLAN  PRÉSENTERA DES FRAGMENTS INÉDITS D’UN FILM EN COURS DE PRODUCTION. L’ÉVÉNEMENT, CONVIVIAL ET OUVERT À TOU-TE-S, SERA PONCTUÉ D’UNE LECTURE DE TÉMOIGNAGES DE RÉFUGIÉ-E-S PALESTINIEN-NE-S PAR L’ARTISTE MULTIDISCIPLINAIRE HODA ADRA ET DE DISCUSSIONS AUTOUR DE BOUCHÉES GOURMANDES. Y SERONT ABORDÉES LES SENSORIALITÉS D’UNE NOSTALGIE MIGRATOIRE, L’AFFECT D’UN DÉRACINEMENT SE DÉROULANT SUR UN TEMPS LONG, LES PRÉSENTS DU PASSÉ, AINSI QUE LA NOTION DES ARCHIVES « VIVANTES » LIÉE AUX EXPÉRIENCES VÉCUES D’INDIVIDUS PALESTINIENS ÉTABLIS AU LIBAN. RENDEZ-VOUS EN SALLE, À CONCORDIA, POUR UNE SOIRÉE EXCEPTIONNELLE, INSPIRANTE, ET… LIBRE DE FRAIS! ÉVÉNEMENT À NE PAS MANQUER.
PROGRAMME DÉTAILLÉ DE LA SOIRÉE:
  • 17h15 – Ouverture des portes
  • 17h45 – Début de la séance: lecture de témoignages des archives Nakba par Hoda Adra
  • 18H00 – Séance de projection (3 films): Still Life, Terrace of the Sea, So Dear So Lovely et Discussion et Q&A avec Diana Allan (en anglais)
  • 20H00 – PAUSE: breuvages et bouchées offert-e-s
  • 20H20 – Atelier-conversation portant sur les extraits inédits de son film en cours de production
  • 20H50 – Fin de l’événement
UNIVERSITÉ CONCORDIA – DÈS 17H45

SO DEAR, SO LOVELY

RÉALISÉ PAR : DIANA ALLAN

2018 | 23 MIN | VOSTA
PAYS D’ORIGINE DE LA CINÉASTE : ÉTATS-UNIS
PAYS DE PRODUCTION : CANADA
PAYS DE RÉALISATION : LIBAN
SYNOPSIS :

Dans cette visite en deux parties dans les rues du Liban, un chauffeur de taxi palestinien haut en couleurs donne un aperçu spontané du climat politique et social tendu de la région par le biais de sérénades nonchalantes et d’éclats de voix excités.

Sélectionné dans de nombreux festivals, notamment au Leiden International Short Film Experience (2019) et au CPH:DOX (2019).

BIOGRAPHIE DE LA CINÉASTE : 

Diana Allan est professeure agrégée d’anthropologie à l’Université McGill et est titulaire d’une chaire de recherche du Canada en anthropologie des archives vivantes. Elle est l’auteure de Refugees of the Revolution : Experiences of Palestinian Exile (2014) et l’éditrice de Voices of the Nakba : A Living History of Palestine (2021). Elle est cofondatrice des Archives de la Nakba et codirige le Critical Media Lab à McGill. Ses films comprennent Still Life (2007), Terrace of the Sea (2010) et So Dear, So Lovely (2018).

UNIVERSITÉ CONCORDIA – DÈS 17H45

TERRACE OF THE SEA

RÉALISÉ PAR : DIANA ALLAN

2010 | 52 MIN | VOSTA
PAYS D’ORIGINE DE LA CINÉASTE : ÉTATS-UNIS
PAYS DE PRODUCTION : CANADA
PAYS DE RÉALISATION : LIBAN DU SUD
SYNOPSIS :

Filmé dans un camp bédouin palestinien non officiel établi en 1948 sur une plage au nord de Tyr, au Liban du Sud, Terrace of the Sea utilise une collection de photographies de famille prises sur trois générations comme prisme de réflexion sur la mémoire, la perte et l’histoire.

BIOGRAPHIE DE LA CINÉASTE : 

Diana Allan est professeure agrégée d’anthropologie à l’Université McGill et est titulaire d’une chaire de recherche du Canada en anthropologie des archives vivantes. Elle est l’auteure de Refugees of the Revolution : Experiences of Palestinian Exile (2014) et l’éditrice de Voices of the Nakba : A Living History of Palestine (2021). Elle est cofondatrice des Archives de la Nakba et codirige le Critical Media Lab à McGill. Ses films comprennent Still Life (2007), Terrace of the Sea (2010) et So Dear, So Lovely (2018).

UNIVERSITÉ CONCORDIA – DÈS 17H45

STILL LIFE

RÉALISÉ PAR : DIANA ALLAN

2007 | 25 MIN | VOSTA
PAYS D’ORIGINE DE LA CINÉASTE : ÉTATS-UNIS
PAYS DE PRODUCTION : CANADA
PAYS DE RÉALISATION : LIBAN
SYNOPSIS :

« Les gouvernements arabes nous ont chassés de nos maisons… J’avais douze ans… Cela fait 60 ans que je suis ici ». Un documentaire magnifique et poignant, Still Life examine les effets, sur un pêcheur palestinien âgé vivant en exil au Liban, d’une collection de photos personnelles montrant la vie en Palestine avant le déplacement de 1948. Il s’agit d’une méditation émouvante sur le rôle que jouent la mémoire et les photographies dans la vie des personnes exilées de leur chez-soi.

BIOGRAPHIE DE LA CINÉASTE : 

Diana Allan est professeure agrégée d’anthropologie à l’Université McGill et est titulaire d’une chaire de recherche du Canada en anthropologie des archives vivantes. Elle est l’auteure de Refugees of the Revolution : Experiences of Palestinian Exile (2014) et l’éditrice de Voices of the Nakba : A Living History of Palestine (2021). Elle est cofondatrice des Archives de la Nakba et codirige le Critical Media Lab à McGill. Ses films comprennent Still Life (2007), Terrace of the Sea (2010) et So Dear, So Lovely (2018).

CINÉMA MODERNE – DÈS 19H

MA VIE EN PAPIER

PREMIÈRE CANADIENNE

RÉALISÉ PAR : VIDA DENA
PRÉSENTÉ EN COLLABORATION AVEC CINÉMA SOUS LES ÉTOILES

2022 | 80 MIN | VOSTA
PAYS D’ORIGINE DE LA CINÉASTE : IRAN
PAYS DE PRODUCTION : BELGIQUE, FRANCE
PAYS DE RÉALISATION : BELGIQUE

Projection suivie d’une discussion (en anglais) avec Mariangel Betancourt-Diaz, coordonnatrice des ressources au Collectif Bienvenue (organisme montréalais dédié aux personnes demandeuses d’asile). Discussion animée par Jill Hanley, spécialiste des questions migratoires, professeure en travail Social à l’Université McGill et directrice scientifique de l’Institut universitaire – SHERPA.

SYNOPSIS :

À Bruxelles, lʼartiste et réalisatrice iranienne Vida Dena rencontre Naseem, père dʼune famille syrienne ayant fui la guerre. Entre les murs de leur logement précaire, elle dialogue avec les deux aînées, Hala et Rima, par le biais du dessin. Les petits morceaux de papiers colorés sʼaniment alors à lʼécran pour raconter les souvenirs, les rêves et le destin de cette famille vivant en exil.

Prix interreligieux de la Compétition Internationale de Visions du Réel • Nyon (2022).

BIOGRAPHIE DE LA CINÉASTE : 

Vida Dena is an Iranian female artist and filmmaker who is currently living and working in Brussels, Belgium. Born in 1984 in Tehran, she studied her bachelor in Architecture in Tehran and moved to Sweden in 2009 to continue her studies in Master of fine arts. She then moved to Brussels and in 2015 she got her master in film making from KASK school of arts in Gent. She is part of a collective called “Comment peut-on être persan?” as well as a multicultural audiovisual collective called “Ciclope” based on Brussels. “My paper life”is her first long documentary.

Vida Dena est une artiste et cinéaste iranienne qui vit et travaille actuellement à Bruxelles, en Belgique. Née en 1984 à Téhéran, elle a étudié l’architecture à Téhéran et s’est installée en Suède en 2009 pour poursuivre ses études de master en beaux-arts. Elle s’est ensuite installée à Bruxelles et a obtenu en 2015 un master en réalisation de films à l’école d’art KASK de Gand. Elle fait partie du collectif « Comment peut-on être persan? » ainsi que du collectif audiovisuel multiculturel « Ciclope » basé à Bruxelles. Ma vie en papier est son premier long-métrage documentaire.

CINÉMATHÈQUE QUÉBÉCOISE- DÈS 20H45

LULLABY

RÉALISÉ PAR : IRÈNE-KIMBERLEY VALIN-AWASHISH

2021 | 4 MIN | VOSTFR
PAYS D’ORIGINE DE LA CINÉASTE : CANADA
PAYS DE PRODUCTION : CANADA
PAYS DE RÉALISATION : CANADA
SYNOPSIS :

Lullaby est un essai documentaire sur le passage à l’âge adulte et le pouvoir de l’inconscient. Dans la continuité de Sweat Lodge Song, ce court-métrage se veut un message de courage et d’espoir.

Sélectionné au imagine+nationMTL (2022); prix du jury canadien à Indigiqueer (2022).

BIOGRAPHIE DE LA CINÉASTE : 

Née à Roberval en 1999, Irène-Kimberley Valin-Awashish vient des communautés d’Opitciwan (atikamekw) et de Mashteuiatsh (innue). Portée par son intérêt pour la photographie de plateau, elle s’est présentée au studio mobile du Wapikoni en 2018 à Mashteuiatsh. En participant à plusieurs projets de films, l’idée lui est venue de réaliser un premier vidéoclip, Sweat Lodge Song, à travers lequel elle exprime sa passion pour le chant et pour la danse ancestrale. En 2021, elle participe à l’escale Wapikoni de Trois-Rivières en tant qu’assistante-cinéaste, en plus de réaliser un deuxième essai documentaire intitulé Lullaby. Suivra la création de Transition en 2022 dans le cadre d’un studio virtuel.

CINÉMATHÈQUE QUÉBÉCOISE- DÈS 20H45

ON ZENITH’S EDGE

TITRE ORIGINAL : SUR LE FIL DU ZÉNITH

PREMIÈRE CANADIENNE

RÉALISÉ PAR : NATYVEL PONTALIER

2021 | 55 MIN | VOSTA
PAYS D’ORIGINE DE LA CINÉASTE : GABON
PAYS DE PRODUCTION : FRANCE, BELGIQUE, GABON
PAYS DE RÉALISATION : GABON
SYNOPSIS :

Je viens d’un peuple – les Fangs – où les morts ne quittent jamais les vivants. Mais depuis que nous sommes devenu-e-s chrétien-ne-s, nous n’arrivons plus à les entendre. Perdue entre ce que je sais et ce que je vois, entre l’ici bas et l’au-delà, je mène une quête initiatique qui me permet de révéler notre histoire, celle qui n’a pas été transmise.

Sélectionné à IFDA – Amsterdam (2021), aux États Généraux du Film Documentaire de Lussas (2022), et à St-Louis Doc, où le film a obtenu le Grand Prix du Jury (moyens-métrages).

BIOGRAPHIE DE LA CINÉASTE : 

Documentariste belge, originaire du Gabon, elle est diplômée de l’école documentaire de Lussas et a réalisé plusieurs films, notamment Le Club des silencieux (2014), qui a pour sujet la surdité au Gabon. Dans son nouveau documentaire Sur le fil du zénith, elle partage avec nous sa recherche de ses ancêtres et des traditions anciennes, de Bruxelles à Ebolo, son village d’origine, examinant finement l’histoire manquante et la colonisation.

CINÉMATHÈQUE QUÉBÉCOISE- DÈS 20H45

AWASKINAWASON (ENFANTS DE LA TERRE)

RÉALISÉ PAR : ANTHONY DUBÉ (FILM PRODUIT EN COLLABORATION AVEC LE WAPIKONI MOBILE.)

2015 | 3 MIN | VOSTA
PAYS D’ORIGINE DU CINÉASTE : CANADA
PAYS DE PRODUCTION : CANADA
PAYS DE RÉALISATION : CANADA
SYNOPSIS :

Awaskinawason est composé des mots atikamekw awacic (enfant), aski (terre) et takonawason (avoir la responsabilité de). Il s’agit d’un appel au respect du grand cercle de la vie.

BIOGRAPHIE DU CINÉASTE : 

Anthony Dubé, membre de la communauté Atikamekw, a été enseignant à l’école secondaire à Manawan de 2016 à 2020. Il est traducteur Atikamekw depuis 2008 et est animateur de radio depuis 2017. Il a collaboré à la création de la première encyclopédie en ligne, en Amérique du Nord, en langue autochtone (atikamekw), avec comme objectifs de promouvoir et revitaliser sa langue maternelle, ainsi que de contribuer à la Réconciliation entre peuples.

CINÉMATHÈQUE QUÉBÉCOISE- DÈS 20H45

SEVEN RIDGES

TITRE ORIGINAL : SIETE FILOS

PREMIÈRE QUÉBÉCOISE

RÉALISÉ PAR : ANTONIO COELLO

2022 | 75 MIN | VOSTA
PAYS D’ORIGINE DU CINÉASTE : MEXIQUE, COLOMBIE
PAYS DE PRODUCTION : MEXIQUE, COLOMBIE, ÉTATS-UNIS, NORVÈGE
PAYS DE RÉALISATION : MEXIQUE
SYNOPSIS :

Dans un désert au bord de la mer, une culture ancestrale résiste à la modernité toxique. Une grand-mère et sa petite-fille s’entrelacent dans l’éloignement de la mémoire. Un mythe sème controverse ; le temps tombe dans des rêves de sable, de vieilles chansons et de musique rock. Premier long métrage de fiction produit en Cmiique Iitom (langue seri).

Prix de reconnaissance au Ethno Kino (2022) et prix du meilleur scénario original au aluCine Latin Film + Media Arts Festival (2022).

BIOGRAPHIE DU CINÉASTE : 

Antonio Coello est un cinéaste et anthropologue visuel mexicain et colombien qui collabore en tant que conservateur avec le festival international du film Dreamspeakers. Ses courts-métrages impliquent des communautés autochtones avec lesquelles il crée des histoires cinématographiques collectives qui ont été présentées dans divers festivals et musées tels que le musée Guggenheim à New York et ImagineNATIVE à Toronto. En tant qu’enseignant, il a donné des ateliers et des cours sur l’écriture de scénarios et la réalisation de films au Mexique, au Canada, aux États-Unis, en Inde et au Népal. Siete Filos (Seven Ridges) est son premier long-métrage.

URSA MTL- DÈS 21H

SOIRÉE FESTIVE FIFEQ-MTL #2

POUR CETTE TROISIÈME SOIRÉE DU FESTIVAL NOUS INSTALLERONS UNE AMBIANCE PLUS CONVIVIALE ET FUN AVEC LA PERFORMANCE DE 3 ARTISTES DE STAND-UP : ALTESSE, MIBENSON & ANTONY GIULIANI. ELLES SERONT SUIVIES PAR UNE AMBIANCE JAZZ PROPOSÉ PAR LE DUO DENIS ROY ET GUILLAUME LEFEBVRE
DESCRIPTIONS DES ARTISTES :

Altesse : Altesse! Souvenez-vous de ce nom. Fraîchement débarquée sur la scène montréalaise, cette jeune congolaise saura vous éblouir de par son énergie, son style et surtout de son unique élocution. Si vous pensiez que Louis-José Houde parlait vite, vous n’avez encore rien vu! Son humour est comme un vent nouveau qui vous frappe de plein fouet et capte votre attention instantanément. Sans retenue, elle partage ses états d’âme tout en livrant quelques messages à travers ses blagues. Que ce soit par son débit impressionnant ou par sa personnalité flamboyante, Altesse saura certainement vous tenir en haleine.

Mibbenson Sylvain :
Mibenson est humoriste d’origine haïtienne qui a grandi à Terrebonne. Il a commencé l’humour il y a 4 ans dans les bars. Mibenson est un bon vivant, il a un dynamisme et une joie de vivre contagieuse. Il vous fera tomber sur son charme, sinon argent remis… ou quelque chose comme ça.

Antony Giuliani :
humoriste émergent de Montréal

Duo de Jazz :
Le saxophoniste Denis Roy et le contrebassiste Guillaume Lefebvre improvisent ensemble depuis 2019.

Au fil des années, ils ont développé une dialogue et une complicité musicale riche qui saura vous transporter au travers d’une musique teintée par plusieurs styles variés.

Cette collaboration musicale de haute voltige vous interprétera des pièces tirées du répertoire standard aussi bien que des pièces originales pour ainsi vous livrer une expérience unique.

DIMANCHE 7 MAI

UNIVERSITÉ CONCORDIA – DÈS 15H40

PRISME

PREMIÈRE CANADIENNE

RÉALISÉ PAR : AN VAN DIENDEREN, ROSINE MBAKAM ET ELÉONORE YAMEOGO

2021 | 78 MIN | VOFSTA
PAYS D’ORIGINE DES CINÉASTES : BELGIQUE, CAMEROUN, BURKINA FASO
PAYS DE PRODUCTION : BELGIQUE
PAYS DE RÉALISATION : BELGIQUE, CAMEROUN, BURKINA FASO

Projection suivie d’un ciné-rencontre avec Lily-Cannelle Mathieu, doctorante en anthropologie de l’image et de l’intelligence artificielle, et Sara-Claudia Ligondé, réalisatrice et photographe montréalaise, membre de Réalisatrices Équitables.

SYNOPSIS :

Prism est un film documentaire explorant l’héritage et les effets du racisme inhérent à la technologie photographique, qui a été développée en fonction de la peau blanche.

Sélection au CPH:DOX (2022) et au Cinéma du Réel (2022).

BIOGRAPHIE DES CINÉASTES : 

Eléonore Yaméogo : 

Née au Burkina Faso en 1978, Eléonore Yaméogo s’est tournée avec détermination vers une passion difficile d’accès pour une femme en Afrique : la réalisation. Elle se forme d’abord sur les nombreux tournages, avant d’entrer à l’Institut Supérieur de l’Image et du Son (ISIS) au Burkina-Faso, où elle obtient son BTS en audiovisuel et se frotte à des sujets documentaires exigeants.

An van Dienderen:

Est une réalisatrice qui travaille à l’intersection du documentaire, de l’anthropologie et des arts visuels. Tout en explorant diverses stratégies documentaires et la relation anthropologique entre le soi et l’autre, elle étudie également le médium du film de manière auto-réflexive. Elle étudie l’opposition entre les faits et la fiction, l’imagination et l’observation, la représentation et l’expérience, en prenant comme point de départ l’importance de l’image dans notre société multiculturelle. Son travail montre les histoires absurdes, poétiques et souvent touchantes que ces oppositions peuvent contenir dans la vie de tous les jours.

Rosine Mbakam : 

Réalisatrice de fiction et de documentaire, Rosine Mbakam est diplômée de l’INSAS en 2012. Rosine Mbakam a grandi au Cameroun. Elle choisit très tôt le cinéma et se forme à Yaoundé grâce aux équipes de l’ONG italienne COE (Centro Orientamento Educativo) où elle est initiée à l’image, au montage et à la réalisation dès 2000. Afin de développer le cinéma dans son pays, le Cameroun, elle fonde la société de production Tândor Films en 2018. Dans la foulée, elle initie Caravane Cinéma qui assure la diffusion de films africains dans les quartiers populaires des grandes villes camerounaises dans le cadre de projections en plein air. Elle partage son temps entre sa structure de production (Tândor Productions en Belgique et Tândor Films au Cameroun), où elle travaille sur plusieurs projets et ses activités d’enseignantes au sein du KASK à Gand (Belgique).

UNIVERSITÉ CONCORDIA – DÈS 14H

LIGHT UPON LIGHT

PREMIÈRE CANADIENNE

RÉALISÉ PAR : CHRISTIAN SUHR

2022 | 78 MIN | VOSTA
PAYS D’ORIGINE DU CINÉASTE : DANEMARK
PAYS DE PRODUCTION : ÉGYPTE, DANEMARK
PAYS DE RÉALISATION : ÉGYPTE
SYNOPSIS :

Un voyage sur le terrain dans les traditions mystiques de l’Islam explorant la recherche de la lumière par les gens à une époque d’obscurité et de tension politique dans l’Égypte post-révolutionnaire. * * * Sonia voit la lumière entrer dans son cœur à partir du doigt d’une personne. Aya est transportée dans un espace lumineux au milieu d’un rituel. Maher se rend au sanctuaire d’un homme sanctifié pour découvrir si la lumière et l’amour dont les gens parlent sont réels. Pendant ce temps, l’équipe de tournage, composée de Muhammad, Amira et Christian, tente de trouver comment filmer ces expériences de lumière et comment il peut y avoir autant de lumière et d’obscurité dans ce monde et à l’intérieur de soi. Light Upon Light est le premier film d’une trilogie prévue avec le collectif cinématographique Hassala Films, basé au Caire.

Sélection au CPH : DOX (2022) et au Cairo International Film Festival (2022).

BIOGRAPHIE DU CINÉASTE : 

Christian Suhr est cinéaste et professeur au département d’anthropologie de l’Université d’Aarhus, au Danemark. Dans le cadre de ses recherches sur le terrain en Égypte, au Danemark et en Papouasie-Nouvelle-Guinée, il a exploré les expériences de possession par des esprits, les maladies psychiatriques, la guérison religieuse et la manière dont le cinéma peut être utilisé pour approcher les dimensions invisibles de la vie humaine. Il est l’auteur et le réalisateur du film et du livre primés Descending with Angels sur la possession, la psychiatrie et l’exorcisme islamique.

CINÉMA DU PARC – DÈS 16H30

ODEHIMIN

TITRE ORIGINAL : BAIE DU COEUR

RÉALISÉ PAR : KIJÂTAI-ALEXANDRA VEILLETTE-CHEEZO

2020 | 3 MIN | VOSTA
PAYS D’ORIGINE DU-DE LA CINÉASTE : CANADA
PAYS DE PRODUCTION : CANADA
PAYS DE RÉALISATION : CANADA

* Discussion animée par Francine Saillant, anthropologue et artiste québécoise s’étant spécialisée en anthropologie médicale et du care, et notamment sur les questions touchant le handicap, les droits de la personne, la pluralité, la justice sociale et la reconnaissance, tout en ayant développé une réflexion et une pratique méthodologique ancrée dans la recherche-création par le biais de la vidéo, des arts visuels et de l’écriture.

SYNOPSIS :

Odehimin, c’est se reconnecter avec soi-même et réapprendre à s’aimer. Un magnifique court-métrage expérimental permettant une réappropriation du soi et du corps.

BIOGRAPHIE DES CINÉASTES : 

Kijâtai est né-e à Val-d’Or d’une mère allochtone et d’un père autochtone de la nation Anishnabe. Iel se considère artiste et activiste. Iel a entre autres réalisé trois courts-métrages qui abordent les réalités autochtones (Kijâtai, Kabak et Odehimin) en utilisant les images et les sons d’une façon poétique. Iel s’engage présentement à travers les organismes tels que Puamun Meshkenu, Mikana et Wapikoni en tant qu’ambassadeur-drice, ce qui lui permet de présenter des ateliers de sensibilisation et participer à la discussion sur les cultures et réalités autochtones tout en œuvrant pour la construction de ponts entre autochtones et non-autochtones.

CINÉMA DU PARC – DÈS 16H30

JULIE ON LINE

TITRE ORIGINAL: FRÉQUENCE JULIE

PREMIÈRE CANADIENNE

RÉALISÉ PAR : MIA MA
PRÉSENTÉ EN COLLABORATION AVEC LE FESTIVAL FILMINISTES

2021 | 78 MIN | VOSTA
PAYS D’ORIGINE DE LA CINÉASTE : FRANCE
PAYS DE PRODUCTION : FRANCE
PAYS DE RÉALISATION : FRANCE
DISCUSSION EN PRÉSENCE DE MÉLISSA SOKOLOFF
Art-thérapeute professionnelle et superviseure certifiée (B.Sc.S., M.A., Ph.D.) passionnée par la recherche et l’enseignement, en particulier en sciences humaines appliquées dans le domaine de la santé. Elle utilise la recherche-création, l’autoethnographie, ainsi que des méthodes qualitatives et collaboratives, s’intéresse aux méthodes quantitatives, et nourrit l’espoir que les pratiques artistiques seront davantage utilisées et documentées dans le milieu des soins de santé.Elle a obtenu le prix Hester Katz pour étudiants et le prix d’excellence pour la recherche en art-thérapie de l’Association des art-thérapeutes du Québec et fait partie de l’équipe du Centre d’art-thérapie « Canevas » basé à Montréal.
SYNOPSIS :

Un jour, Julie a entendu des voix qui la menaçaient. Des médecins lui ont fait des électrochocs, des marabouts ont tenté de l’exorciser, elle a avalé plein de médicaments, bu tout un tas de potions, passé des jours à l’hôpital et de longues heures enfermée chez elle à tenter d’oublier le passé et d’imaginer l’avenir. Administrativement parlant, elle est depuis sa première hospitalisation une « handicapée » à 80%. A mes yeux, elle est une amie précieuse, une âme sensible, une résistante qui a décidé qu’elle ne ferait pas « une carrière de victime ». Depuis cinq ans, je la filme. Ensemble, nous plongeons dans son passé et nous y découvrons l’histoire d’une héroïne.

Sélectionné aux Rencontres Images Mentales de Bruxelles (2023) au Sheffield Doc Fest (2022), et aux Écrans Documentaires d’Arcueil (2021).

BIOGRAPHIE DE LA CINÉASTE : 

À la fin des années 1990, Mia Ma regarde sur son poste de télé le film de Jean-Pierre Thorn Faire kiffer les anges, portée par son appétence pour la danse hip-hop. Elle découvre avec enthousiasme un genre de documentaire qu’elle n’avait jamais vu, qui transforme l’intime en politique et le réel en cinéma. Ce n’est que dix ans plus tard, après avoir servi du poulet au KFC, porté des costumes d’hôtesse d’accueil et de mascottes, obtenu une maîtrise de philo, écrit dans des magazines, filmé-monté des vidéos classées X, des reportages, des films institutionnels et des tutos DIY, qu’elle décide de s’initier à la réalisation aux Ateliers Varan, convaincue que le cinéma documentaire est une voie privilégiée pour interroger le monde dans lequel nous vivons.

CINÉMA DU PARC – DÈS 18H50

DON’T WORRY ABOUT INDIA

AVANT-PREMIÈRE CANADIENNE

RÉALISÉ PAR : NAMA FILMCOLLECTIVE

2022 | 98 MIN | VOSTA
PAYS D’ORIGINE DU CINÉASTE : INDE
PAYS DE PRODUCTION: INDE, SUISSE
PAYS DE RÉALISATION : INDE
SYNOPSIS :

Un cinéaste indien retourne dans son pays pendant les élections nationales. Le scrutin s’étalant sur une période de six longues semaines, il commence à parcourir le pays, tournant la caméra vers sa famille.

Sélection à Visions du réel (2022) et au Filmfest Bremen (2023).

BIOGRAPHIE DU CINÉASTE : 

Arjun Jr & Nama Filmcollective :
Fondé en 2019 à Mumbai, le Nama Filmcollective est une collaboration entre des artistes indiens et européens. Nama signifie journal intime ou chronique.

ESPACE GO – DE 14H À 17H

ATELIER DE CRÉATION – ETHNOGRAPHIE FILMIQUE

PLACES LIMITÉS (10 PERSONNES)
CET ATELIER DE CRÉATION FILMIQUE A POUR BUT DE FAMILIARISER LE PUBLIC AVEC LE GENRE DU FILM ETHNOGRAPHIQUE ET D’EN PROPOSER UNE MISE EN PRATIQUE CRÉATIVE ET COLLABORATIVE. LES PARTICIPANT·E·S SERONT AMENÉ·E·S À DISCUTER COLLECTIVEMENT D’UN THÈME, AINSI QUE D’UNE DIRECTION ARTISTIQUE. IL LEUR SERA ENSUITE PROPOSÉ DE TOURNER DES IMAGES ET D’ENREGISTRER DESSONS QUI SERONT UTILISÉS POUR CRÉER LE FILM.
SI VOUS ÊTES INTÉRESSÉ.E À PARTICIPER, ENVOYEZ-NOUS UN COURRIEL À NOTRE ADRESSE: ETHNOGRAPHIK@GMAIL.COM, EN PRÉCISANT DANS L’OBJET : “ATELIER-CRÉATION”
ANIMATION PAR: 

Anna HENRY
Anna Henry est étudiante en anthropologie et en environnement à l’université McGill. Elle s’intéresse particulièrement à l’intersection entre ces deux disciplines et aux possibilités que peut offrir l’anthropologie visuelle dans ces domaines.

Héloïse GRUZ
Héloïse Gruz (France, 1998) est à Montréal depuis moins d’un an. Doctorant·e en recherche-création à l’Université de Montréal en études cinématographiques, iel a auparavant obtenu une maîtrise de philosophie à l’Université Panthéon-Sorbonne à Paris (2020) puis un master en Arts, littérature et langage à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales à Paris (2022). Autodidacte, bricoleur·euse et amateur·e en film documentaire et en musique bruitiste, 2/Us est son dernier moyen-métrage. Iel est actuellement basé·e à Montréal.

DÉROULEMENT DE L’ATELIER

13h-13h45
– Reconnaissance de territoire
– Présentation, mise en contexte: qu’est-ce que le film ethnographique?
– Visionnage d’extraits de films tournés avec un téléphone
– Présentation du déroulé de l’atelier
– Définir un premier thème de tournage

13h45-14h15
– Repérage, 1ère session de tournage

14h15-14h45
– Mise en commun des images/enregistrements
– Définir le thème du film

14h45-15h
– Pause

15h-16h
– 2ème session de tournage

16h-17h
– Mise en commun des images/enregistrements
– Discussion finale

Deux semaines seront nécessaires pour finaliser le montage final. Un premier jet du film sera partagé avec les participant·e·s au terme de la première semaine de montage et leur retour sera pris en compte avant de finaliser le film. La version finale du film sera également partagée avec les participant·e·s et potentiellement publiée sur le site internet du FIFEQ-MTL.

ESPACE GO – DE 14H À 17H

COMPOSITION CRÉATIVE : CONSIDÉRER LE SON, LA SOCIÉTÉ ET LE SOI

PLACES LIMITÉS (10 PERSONNES)
L’ATELIER SE DÉROULERA EN ANGLAIS.
L’ATELIER QUE NOUS PROPOSONS PRENDRA LE SON COMME MÉDIUM ET MÉTHODE D’INVESTIGATION. NOTRE DÉFI DANS CET ATELIER SERA DE CRÉER UNE COMPOSITION SONORE CRÉATIVE À L’AIDE DES MICROPHONES DE NOS SMARTPHONES, D’OBJETS TROUVÉS ET D’UN LOGICIEL D’ÉDITION AUDIO DANS LE TEMPS QUI NOUS EST IMPARTI, SOIT TROIS HEURES.
NOUS VOUS PROPOSERONS UNE COMPOSITION QUI ÉVOQUE UNE ÉMOTION, UN SENTIMENT OU UN ÉTAT D’ESPRIT PARTICULIER.
L’OBJECTIF DE LA SESSION SERA DE STIMULER LA CONTEMPLATION ET UNE RÉFLEXION SUR LA DIMENSION SONORE DE L’EXPÉRIENCE ET DE LA CULTURE HUMAINES – ET PAR CONSÉQUENT LA POLITIQUE DES SENS – ET SA TRANSPOSITION ARTISTIQUE. DES SENS PARTICULIERS DOMINENT-ILS ? OU NOS IMPRESSIONS SONT-ELLES CO-CONSTITUÉES PAR LES DIFFÉRENTS SENS ?
EN PRODUISANT UN PAYSAGE SONORE REPRÉSENTANT UN ÉTAT ÉMOTIONNEL, LES PARTICIPANTS SERONT INVITÉS À PORTER ATTENTION À LEUR PERCEPTION SENSORIELLE ET RÉFLÉCHIR SUR LA RELATION ENTRE LES SENSATIONS INTERNES ET EXTERNES, ET SUR LA FAÇON DONT LES SENS – INTÉRIEURS ET EXTÉRIEURS – SONT LIÉS À NOS VIES ÉMOTIONNELLES.
AVEC CET EXERCICE, NOUS VOUS PROPOSONS UN EXERCICE LUDIQUE D’ENREGISTREMENT ETHNOGRAPHIQUE DOMINÉ PAR LA SENSORIALITÉ !

Matériels nécessaires :
smartphone, ordinateur portable (de préférence préchargé avec Audacity, un logiciel de montage sonore gratuit).

Si intéressé.e, envoyez un mail à : ethnographik@gmail.com  en précisant en objet : « atelier-création »

ANIMÉ PAR BRIAN MAC DONNCHA ET MIRA BOSSAKOVA: 

Brian Mac Donncha et Mira Bossakova sont diplômés d’un programme interdisciplinaire de sciences sociales en politique, psychologie, droit et économie à l’Université d’Amsterdam, avec une spécialisation supplémentaire en anthropologie. Depuis l’obtention de leur diplôme en 2021, ils ont étudié à l’Université d’Édimbourg, à SciencesPo et, plus récemment, à l’Université McGill, leurs intérêts de recherche convergeant autour des questions de l’affect et des sens, des méthodologies expérimentales, des médias et de la ville.

LUNDI 8 MAI

UNIVERSITÉ CONCORDIA – DÈS 17H

THE PLACE BETWEEN WAS AND WILL BE

PREMIÈRE CANADIENNE

RÉALISÉ PAR : THÉO PANAGOPOULOS

2021 | 17 MIN | VOSTA
PAYS D’ORIGINE DU.DES CINÉASTE : GRÈCE, LIBAN, PALESTINE
PAYS DE PRODUCTION : GRÈCE, ÉCOSSE
PAYS DE RÉALISATION : GRÈCE
SYNOPSIS :

Après que son grand-père ait obtenu un diagnostic de démence, le cinéaste organise un rituel de deuil anticipé dans la maison d’été abandonnée de ses grands-parents. En utilisant le concept de liminalité pour explorer le passé, le présent et l’avenir incertain de la maison, il cherche à ralentir le moment d’un grand changement et à ouvrir une conversation que sa famille évite d’entretenir.

Sélectionné au Thessaloniki Documentary Festival (2022).

BIOGRAPHIE DU CINÉASTE : 

Theo Panagopoulos est un cinéaste grec-libanais-palestinien, programmateur de films et doctorant basé en Écosse. Son court métrage documentaire créatif My Own Personal Lebanon a été projeté dans de nombreux festivals qualifiés par les BAFTA, a été sélectionné pour le prix IRIS de la Hellenic Film Academy et a remporté le prix Odysseus au Festival international du documentaire de Kastellorizo. Son documentaire le plus récent, The Place between Was & Will Be, a été présenté en avant-première au Festival du documentaire de Thessalonique. Il a récemment été chargé d’écrire et de réaliser son prochain court métrage de fiction intitulé The Lost Keys, qui explore ses racines palestiniennes.

UNIVERSITÉ CONCORDIA – DÈS 17H

THE PORTERS

TITRE ORIGINAL : DE DRAGERS

PREMIÈRE CANADIENNE

RÉALISÉ PAR : SARAH VANAGT

2022 | 35 MIN | VOSTA
PAYS D’ORIGINE DE LA CINÉASTE :  BELGIQUE
PAYS DE PRODUCTION : BELGIQUE
PAYS DE RÉALISATION : BELGIQUE
SYNOPSIS :

Je pars en voyage et j’emporte avec moi : un os d’éléphant pour remuer la nourriture, une plume pour attraper les termites ailées, huit papillons, une corde faite de racines odorantes… et 150 mètres de film exposé, mais pas encore développé, destiné au ministère des Colonies.

Mention spéciale à IDFA Amsterdam (2022) et sélection au Festival En Ville! de Bruxelles (2023).

BIOGRAPHIE DE LA CINÉASTE : 

Depuis un peu plus de dix ans, Sarah Vanagt réalise des documentaires, des installations vidéos et des photographies dans lesquels elle entremêle son intérêt pour l’Histoire et les origines du cinéma. Ses films questionnent la mémoire, les traces et la survie en privilégiant le regard de l’enfance.

UNIVERSITÉ CONCORDIA – DÈS 18H05

LA GRIMACE

(TITRE ORIGINAL: THE GRIN)

PREMIÈRE CANADIENNE

RÉALISÉ PAR : LOÏC FEINTE ET MÉLINDA FEUILLEPAIN

2020 | 18 MIN | VOF
PAYS D’ORIGINE DES CINÉASTES : FRANCE
PAYS DE PRODUCTION : FRANCE
PAYS DE RÉALISATION : FRANCE
SYNOPSIS :

Madame Jèze a une maladie de la mémoire. Entre sa fille et les soignant-e-s, son appartement est le théâtre de visites quotidiennes. Un jour, une équipe de tournage débarque chez elle…

Sélection officielle au Festival International Jean Rouch; Compétition aux Premiers Regards (2022).

BIOGRAPHIE DES CINÉASTES : 

Loïc Feinte

Né à Lyon, il suit des études littéraires après le bac avant d’intégrer le master de documentaire de Paris Diderot. La Grimace est son premier court-métrage.

Mélinda Feuillepain

Biographie à venir.

UNIVERSITÉ CONCORDIA – DÈS 18H05

VAYCHILETIK

PREMIÈRE CANADIENNE

RÉALISÉ PAR : JUAN JAVIER PÉREZ

2021 | 83 MIN | VOSTA
PAYS D’ORIGINE DU CINÉASTE : MEXIQUE
PAYS DE PRODUCTION : MEXIQUE
PAYS DE RÉALISATION : MEXIQUE
SYNOPSIS :

Dans ses rêves, José a reçu un cadeau des dieux. Un cadeau qui a des conséquences. Maintenant qu’il a atteint l’âge de la maturité, José aimerait se reposer, mais il n’en a pas le droit. Vaychiletik explore cette réalité à la fois féroce et magnifiquee, forgée à partir des rêves du peuple maya du Mexique.

Prix du Patrimoine immatériel au Festival Jean Rouch (2022), Prix spécial du Jury au Festival Biarritz Amérique Latine, et Prix du Jury pour Meilleur long-métrage mexicain à Doqumenta International.

BIOGRAPHIE DU CINÉASTE : 

Juan Javier Pérez est né en 1989 au Chiapas, au Mexique, dans le village maya Tsotsil de Zinacantán. Depuis son enfance, il participe aux cérémonies de sa communauté en tant que compagnon de son père, musicien renommé à Zinacantán. Il a étudié pendant deux ans à l’école de cinéma documentaire de San Cristóbal de las Casas et a réalisé le court métrage documentaire Nichimal Son (Blooming Music). Vaychiletik est son premier long métrage documentaire.

MARDI 9 MAI

UNIVERSITÉ CONCORDIA – DÈS 17H50

LA TUMBA MAMBI

PREMIÈRE NORD-AMÉRICAINE

RÉALISÉ PAR : DJ JIGÜE & ALEXANDRINE BOUDREAULT-FOURNIER

2022 | 28 MIN | VOSTA
PAYS D’ORIGINE DES CINÉASTES : CUBA, CANADA
PAYS DE PRODUCTION : CUBA, CANADA
PAYS DE RÉALISATION : CUBA
SYNOPSIS :

Suite à la révolution haïtienne (1791-1804), de nombreux colons français se sont rendus au Cuba de l’Est avec des personnes africaines asujetties à l’esclavage pour échapper à la révolte. Les sociétés Tumba Francesa, qui étaient connues comme des confréries et des réseaux d’entraide, sont nées de ces vagues de migration esclavagistes. Elles sont éventuellement devenues partie intégrante de la culture cubaine. La Tumba Mambi est un docu-fiction à propos de la Tumba Francesa, La Caridad de Oriente, située dans la ville de Santiago de Cuba. Par l’intermédiaire du plus jeune membre de la société, Flavio, qui recueille des informations sur la Tumba Francesa pour un projet scolaire, nous rencontrons sa grand-mère Andrea et sa mère Queli, deux gardiennes charismatiques de leurs riches pratiques culturelles. La bande sonore originale du film, composée et produite par le DJ Jigüe, qui est basé à Cuba, en collaboration avec les membres de la Tumba Francesa, rappelle de manière rythmée et frappante que le présent est ancré dans une histoire de luttes pour la liberté.

Sélection et prix dans des festivals internationaux:
En compétition pour le Ethnomusicology Film Award et le SAPIENS Audience Film Award du Royal Anthropological Institute (RAI) Film Festival, Bristol (R-U).

BIOGRAPHIE DES CINÉASTES : 

DJ Jigüe

Envoyé d’un futur alternatif pour connecter différentes dimensions, DJ Jigüe combine des rythmes ancestraux avec la présence en direct de tambours afro-cubains et de vagues afro-futuristes et électroniques. DJ Jigüe est le créateur de Guámpara Music, le premier label indépendant de musique urbaine à Cuba, qui lui a permis d’expérimenter de nouveaux sons. Il a produit plusieurs albums, dont Havana Cultura et Súbelo Cuba, en collaboration avec Gilles Peterson. Il est actuellement l’un des DJ les plus connus de la scène électronique cubaine, développant sa propre esthétique appelée Tropical Afrofuturism.

Alexandrine Boudreault-Fournier

Alexandrine est professeur d’anthropologie à l’Université de Victoria, située sur la côte ouest du Canada, sur le territoire des lək̓ʷəŋən, des Songhees, des Esquimalt et des W̱SÁNEĆ, des peuples dont les relations historiques avec la terre se poursuivent encore aujourd’hui. Elle est l’auteur de Aerial Imagination in Cuba : Stories from Above the Rooftop in Cuba (2020).

UNIVERSITÉ CONCORDIA – DÈS 17H50

STREAMS OF SILENCE (TITRE ORIGINAL : TRAZOS DE SILENCIO)

PREMIÈRE CANADIENNE

RÉALISÉ PAR : VALENTINA PELAYO ATILANO

2022 | 28 MIN | VOSTA
PAYS D’ORIGINE DE LA CINÉASTE : MEXIQUE, ÉTATS-UNIS
PAYS DE PRODUCTION : MEXIQUE, ESPAGNE, PORTUGAL
PAYS DE RÉALISATION : MEXIQUE
SYNOPSIS :

Semblable à une constellation d’idées et de sentiments d’une terre (encore) blessée, le trajet en taxi de la cinéaste dans la ville de Mexico s’entremêle au récit de Bernal Díaz del Castillo, « La véritable histoire de la conquête de la Nouvelle Espagne » ; de là jaillissent les échos de violence et de ce qui demeure dans le silence.

Mention spéciale au FicValdivia International Film Festival du Chili (2022) et au Morelia International Film Festival du Mexique (2022)

BIOGRAPHIE DE LA CINÉASTE : 

Valentina Pelayo Atilano (Mexico, 1992) s’est installée en Californie à l’âge de neuf ans. Artiste pluridisciplinaire, elle a obtenu son baccalauréat au California Institute of the Arts (2016). Elle est également titulaire de deux maîtrises, l’une en théorie et critique culturelles de l’Universidad Carlos III de Madrid, et l’autre en études cinématographiques d’Elías Querejeta Zine Eskola (2021). Streams of Silence (2022) est son premier court métrage. Elle est actuellement basée à Mexico.

UNIVERSITÉ CONCORDIA – DÈS 17H50

UNDER THE WHITE MASK: THE FILM THAT HAESAERTS COULD HAVE MADE

(TITRE ORIGINAL : ONDER HET WITTE MASKER: DE FILM DIE HAESAERTS HAD KUNNEN MAKEN)

PREMIÈRE QUÉBÉCOISE

RÉALISÉ PAR : MATTHIAS DE GROOF

2020 | 9 MIN | VOSTA
PAYS D’ORIGINE DU CINÉASTE : BELGIQUE
PAYS DE PRODUCTION : BELGIQUE
PAYS DE RÉALISATION : BELGIQUE
SYNOPSIS :

Ce court-métrage reprend des fragments de « Sous le masque noir », un film de 1958 sur l’art congolais réalisé par l’artiste belge Paul Haesaerts et qualifié de propagande coloniale. Ce nouveau film imagine ce que diraient les masques, devenus sujets, et non plus objets. Le « Discours sur le colonialisme » d’Aimé Césaire est prononcé pour la première fois en lingala. Ce discours reste un miroir critique pour l’Europe. « Sous le masque blanc » se limite aux éléments déjà existants en 1958.

Sélectionné au Sheffield Doc/Fest. (2021), au Olhar de Cinema Curitiba International Film Festival (2021), au Doclisboa International Film Festival (2021) et au Berlinale International Film Festival • Forum Expanded (2021-2022).

BIOGRAPHIE DU CINÉASTE : 

Matthias De Groof est né en 1981 à Bruxelles, Belgique. Il est un philosophe, chercheur en cinéma et réalisateur. Matthias De Groof a publié avec Third Text, Columbia University Press et Cambridge Scholars. Il a édité le livre Lumumba in the Arts (Leuven University Press). Ses films, maintes fois primés, ont été présentés à l’IFFR, à Media City, au Festival Panafricain du Film de Cannes au FIFA et autres.

UNIVERSITÉ CONCORDIA – DÈS 17H30

EVEN ASTEROIDS ARE NOT ALONE

PREMIÈRE CANADIENNE

RÉALISÉ PAR : JÓN BJARKI MAGNÚSSON

2018 | 17 MIN | VOSTA
PAYS D’ORIGINE DU CINÉASTE : ISLANDE
PAYS DE PRODUCTION : ALLEMAGNE
PAYS DE RÉALISATION : JEU EN LIGNE EVE ONLINE’S GALAXIES
SYNOPSIS :

Tels des astéroïdes errants, nous nous déplaçons dans l’espace : jamais seul-e-s, nous tissons des liens profonds en cours de route. Des centaines de milliers de joueur-se-s en ligne exploitent, échangent et se battent dans des galaxies générées par ordinateur, loin, très loin du monde tel que nous le connaissons. En rassemblant les expériences de quatorze joueur-se-s d’Eve Online, nous révélons une histoire intime sur la capacité des jeux en ligne à forger une communauté et à combler l’espace qui nous sépare.

Prix du meilleur court-métrage au RAI Film Festival du Royal Anthropological Institute (2019).

BIOGRAPHIE DU CINÉASTE : 

Jón Bjarki Magnússon (né en 1984) est un cinéaste et anthropologue provenant des milieux du journalisme et de la poésie. Il a étudié l’écriture créative à l’Université d’Islande et a obtenu une maîtrise en anthropologie visuelle et médiatique à la Freie Universität de Berlin en 2018. Ses travaux comprennent du travail journalistique sur les conditions des réfugié-e-s et des demandeur-se-s d’asile en Islande, un livre de poésie et un court métrage sur l’amitié dans le cyberespace.

UNIVERSITÉ CONCORDIA – DÈS 17H30

SILENCES

TITRE ORIGINAL : SILÊNCIOS

PREMIÈRE CANADIENNE

RÉALISÉ PAR : CÉSAR PEDRO

2022 | 24 MIN | VOSTA
PAYS D’ORIGINE DU CINÉASTE : PORTUGAL
PAYS DE PRODUCTION : PORTUGAL
PAYS DE RÉALISATION : ANGOLA
SYNOPSIS :

Uíge, Angola. À l’intérieur d’un séminaire catholique portugais, différentes formes de silence se ressentent. Il s’agit d’un lieu habité par de multiples sonorités et images, qui vont de la nature et de la méditation aux impressions coloniales.

Sélectionné au DocLisboa International Film Festival (2022).

BIOGRAPHIE DU CINÉASTE : 

Cinéaste travaillant principalement dans le domaine du documentaire et du film expérimental, de la musique et du théâtre. Auteur de plusieurs films présentés dans le cadre de la Capitale européenne de la culture de Vilnius et de Guimarães. Finaliste du programme Inov-Art au Mozambique, il a réalisé son premier long métrage, Casa Velha. Il enseigne actuellement dans les départements cinéma et multimédia de plusieurs institutions et termine une maîtrise en art multimédia à l’université des beaux-arts de Lisbonne avec le court-métrage Silences.

UNIVERSITÉ CONCORDIA – DÈS 17H30

THROUGH HANDS OF MINE

TITRE ORIGINAL : RUKU MOJEJU

PREMIÈRE CANADIENNE

RÉALISÉ PAR : KOŠTANA BANOVIĆ

2022 | 72 MIN | VOSTA
PAYS D’ORIGINE DE LA CINÉASTE : PAYS-BAS
PAYS DE PRODUCTION : PAYS-BAS
PAYS DE RÉALISATION : MONTÉNÉGRO
SYNOPSIS :

Sur une petite île, dans un couvent abritant quinze religieuses, suivant rythme du travail et de la prière, et dans les mouvements ondulatoires de la nature, Ruku Mojeju s’articule autour des pratiques sensorielles de la religion.

Sélectionné à Beldocs – International Documentary Film Festival Belgrade (2022).

BIOGRAPHIE DE LA CINÉASTE : 

Koštana Banović, née en 1960 à Sarajevo, est une artiste multidisciplinaire et une cinéaste basée à Utrecht, aux Pays-Bas. Elle travaille avec différents médias, notamment le dessin, la performance, l’installation (vidéo) et le film. Sa pratique cinématographique aborde l’interaction entre les styles expérimental et documentaire du cinéma-vérité et inclut une réflexivité appartenant à la catégorie du film-essai.

CINÉMA MODERNE – DÈS 18H30

INVASION

RÉALISÉ PAR : MICHAEL TOLEDANO ET SAM VINAL

2020 | 19 MIN | VOSTF
PAYS D’ORIGINE DES CINÉASTES : CANADA
PAYS DE PRODUCTION : CANADA
PAYS DE RÉALISATION : CANADA
SYNOPSIS :

En cette époque de « réconciliation », les territoires autochtones ne cessent d’être saisis de force. Invasion porte sur la résistance du campement Unist’ot’en, du point d’accès Gidimt’en, et de l’ensemble de la nation Wet’suwet’en contre la violence coloniale du gouvernement canadien et des grandes entreprises.

BIOGRAPHIE DES CINÉASTES : 

Michael Toledano est un journaliste reporter, photographe et documentariste intéressé par les enjeux de pollution environnementale et de défense des terres autochtones.

Sam Vinal est un cinéaste, producteur et réalisateur de films documentaires et narratifs ancrés dans le paysage sociopolitique. Le cinéma est pour lui le meilleur médium pour combiner sa passion pour l’art et dénoncer des enjeux politiques.

CINÉMA MODERNE – DÈS 18H30

ILNU AITUN AU FÉMININ

RÉALISÉ PAR :AMÉLIE COURTOIS, PRÉSENTÉ EN PARTENARIAT AVEC LE WAPIKONI MOBILE.

2019 | 6 MIN | VOF
PAYS D’ORIGINE DE LA CINÉASTE : CANADA
PAYS DE PRODUCTION : CANADA
PAYS DE RÉALISATION : CANADA
SYNOPSIS :

À travers ce court-métrage, nous accompagnons les femmes du Puakuteu (le comité des femmes de Mashteuiatsh), qui sont en quête d’apprentissages ancestraux. Elles y découvrent qu’il faut prendre le temps d’apprendre et de regarder ce que la Mère Terre nous offre afin d’alimenter en elles le feu sacré.

BIOGRAPHIE DE LA CINÉASTE : 

Amélie Courtois est une artiste multidisciplinaire d’origine Innu-Atikamekw de la communauté de Mashteuiatsh. Elle s’inspire du savoir-faire ancestral et de l’observation de la nature.

CINÉMA MODERNE – DÈS 18H30

ASKI, LA MÈRE DE TOUS

RÉALISÉ PAR :AMÉLIE COURTOIS, PRÉSENTÉ EN PARTENARIAT AVEC LE WAPIKONI MOBILE.

2022 | 3 MIN | VOSTF
PAYS D’ORIGINE DE LA CINÉASTE : CANADA
PAYS DE PRODUCTION : CANADA
PAYS DE RÉALISATION : CANADA
SYNOPSIS :

Film poétique inspiré par la nature et ce qu’elle nous offre : couleurs, douceur – un hommage à la Terre-Mère. Un film qui prend le temps de regarder les petits détails dont recèle la forêt.

BIOGRAPHIE DE LA CINÉASTE : 

Amélie Courtois est une artiste multidisciplinaire d’origine Innu-Atikamekw de la communauté de Mashteuiatsh. Elle s’inspire du savoir-faire ancestral et de l’observation de la nature.

CINÉMA MODERNE – DÈS 18H30

SHA’À

PREMIÈRE DIFFUSION AU CANADA

RÉALISÉ PAR : PEREGRINO SHANOCUA CHAETA, PRÉSENTÉ EN PARTENARIAT AVEC “IF NOT US THEN WHO?”

2022 | 3MIN | VOSTA
PAYS D’ORIGINE DU CINÉASTE : PÉROU
PAYS DE PRODUCTION : PÉROU
PAYS DE RÉALISATION : PÉROU
SYNOPSIS :

Peregrino est un jeune autochtone de la communauté Ese Eja de Madre de Dios au Pérou. Il doit se protéger après avoir reçu des menaces pour s’être opposé à des orpailleurs illégaux affectant une zone protégée faisant partie du territoire ancestral de sa communauté. Ce film explore ce qui se passe lorsqu’un gouvernement est incapable de protéger ses défenseurs de l’environnement.

BIOGRAPHIE DU CINÉASTE : 

Peregrino Shanocua Chaeta est cinéaste, narrateur et porte-parole de sa communauté, Ese Eja de Madre de Dios, située dans le sud-ouest du bassin de l’Amazone entre la Bolivie et le Pérou.

CINÉMA MODERNE – DÈS 18H30

PIATUA RESISTE

PREMIÈRE DIFFUSION AU CANADA

RÉALISÉ PAR : YANDA INAYU ET MIGUEL IMBAQUINGO CHIMARRO, PRÉSENTÉ EN PARTENARIAT AVEC “IF NOT US THEN WHO?”

2019 | 19 MIN | VOSTA
PAYS D’ORIGINE DES CINÉASTES : ÉQUATEUR
PAYS DE RÉALISATION : ÉQUATEUR
PAYS DE PRODUCTION: ÉQUATEUR
SYNOPSIS :

Face au développement d’un barrage hydroélectrique sur leur territoire, les communautés Kichwa de Santa Clara ripostent. Le film suit la lutte populaire et le processus légal pour défendre la rivière Piatúa en Amazonie équatorienne. Le barrage impacterait gravement le débit de la rivière Piatúa et les communautés vivant sur ses rives, dans l’une des régions les plus biodiverses de la planète.

BIOGRAPHIE DES CINÉASTES: 

Miguel Imbaquingo Chimarro est né et a grandi dans la communauté La Buena Esperanza de Cangahua en Équateur. Il est cinéaste, auteur de plusieurs courts-métrages, et collaborateur sur de nombreux projets communautaires. Son travail audiovisuel porte sur la nécessité de représenter les enjeux de lutte et de résistance vécus par les peuples autochtones.

Yanda Inayu est communiquant numérique Sapara, représentant de la communauté Llanachama Cocha située en Équateur. Il a parcouru plusieurs pays du monde pour exposer comment la planète et ses cultures ancestrales sont compromises par les risques d’extinction et de destruction liés à l’exploitation minière et pétrolière.

URSA MTL – DE 18H30 À 20H

SOIRÉE FESTIVE FIFEQ-MTL #3

EN FIN DE JOURNÉE, NOUS NOUS RETROUVERONS POUR NOTRE DERNIÈRE SOIRÉE FESTIVE AVEC LA CLÔTURE AUTOUR D’UNE PERFORMANCE LIVE GUITARE DE COLE JAMES. CELA SERA L’OCCASION DE NOUS RETROUVER POUR DISCUTER ET SE RACONTER LES DERNIERS FILMS VUS DANS UNE AMBIANCE MUSICALE POP, ROCK, ET ALTERNATIVE.

DESCRIPTIONS DE L’ARTISTE :

Cole James Wynia est un guitariste progressif de vingt-trois ans qui se spécialise dans la guitare pop, rock, punk et alternative. Avec des chansons originales qui mélangent les sonorités et les techniques des anciens guitaristes. Tout en ajoutant des influences plus modernes.

MERCREDI 10 MAI

UNIVERSITÉ CONCORDIA – DÈS 17H45

PERPETUAL PERSON

(TITRE ORIGINAL : PERSONA PERPETUA)

PREMIÈRE CANADIENNE

RÉALISÉ PAR : JAVIER BELLIDO VALDIVIA

2020 | 104 MIN | VOSTA
PAYS D’ORIGINE DU.DES CINÉASTE : PÉROU
PAYS DE PRODUCTION : PÉROU
PAYS DE RÉALISATION : PÉROU
SÉANCE :

Projections suivie d’une ciné-rencontre (à confirmer).

SYNOPSIS :

Une approche intime à l’expérience de la maladie d’Alzheimer chez une femme de 95 ans et à sa relation avec son environnement immédiat. La tension entre lucidité et démence façonne une nouvelle notion de la personne, capable de vivre et de percevoir le monde d’une autre manière.

Sélectionné, entre autres, à Ethnocineca – Festival international du film documentaire de Vienne (2022), au FIDBA – Festival international du film documentaire de Buenos Aires (2022), au Festival Cinéma Vérité d’Iran (2021), et au Kasseler Dokfest ( 2021).

BIOGRAPHIE DU CINÉASTE : 

Javier BellidoValdivia (1985). Peintre et cinéaste. Il détient un baccalauréat en art avec mention en peinture de la Faculté d’art de la Pontificia Universidad Católica del Perú (PUCP) et Master en anthropologie visuelle (PUCP).

Son deuxième long métrage est « Persona Perpetua » (2020), il a reçu le “EVA – Excellence in Visual Anthropology Award” du 16° Ethnocineca – Festival international du film documentaire de Vienne (Autriche). Le film a eu sa première mondiale au 18° Doclisboa (Portugal), suivi de festivals de films internationaux. Son premier long métrage est « Connatural » (2018), il a reçu le prix du meilleur projet au IV TransLAB du festival Transcinema. Le film a été présenté en première mondiale au 22° Jihlava IDFF (République tchèque), suivi de festivals de films internationaux. Auparavant, il a réalisé « Sinmute » (2008), un moyen métrage présenté dans des expositions et des centres culturels. Il travaille actuellement comme enseignant à la Faculté d’art et de design PUCP et sur des projets liés à peinture et cinéma.

CINÉMA DU PARC – DÈS 19H

THINGS I COULD NEVER TELL MY MOTHER

PREMIÈRE CANADIENNE

RÉALISÉ PAR : HUMAIRA BILKIS

2022 | 84 MIN | VOSTA
PAYS D’ORIGINE DE LA CINÉASTE : BANGLADESH
PAYS DE PRODUCTION : FRANCE, BANGLADESH
PAYS DE RÉALISATION : BANGLADESH

Projection potentiellement suivie d’une discussion animée par Safia Boufalaas (Concordia U.) ou Valérie Amiraux (UdeM).

SYNOPSIS :

Humaira Bilkis a un problème : après un pèlerinage à la Mecque, sa mère, qui était auparavant une poétesse émancipée, est devenue pieuse. La réalisatrice doit se battre pour qu’elle accepte la caméra, puisque sa religion interdisant les images, tout en cachant sa relation avec un homme hindou de Calcutta.

Sélectionné au IDFA – Amsterdam International Documentary Film Festival (2022), à Vision du Réel (2022), et à DocPoint (2023).

BIOGRAPHIE DE LA CINÉASTE : 

Humaira Bilkis est une réalisatrice et productrice indépendante basée à Dhaka. Elle a choisi le cinéma du réel comme moyen d’expression parce que cela lui permet de raconter et narrer des histoires. Ses premiers pas dans la réalisation de films s’appuient sur une lecture des médias, de la culture, du genre et des questions de développement développée depuis qu’elle est étudiante en communication de masse et en journalisme à l’Université de Dhaka. Elle est également diplômée en documentaire créatif du Sri Aurobindo Center for Arts and Communication.

JEUDI 11 MAI

THÉÂTRE RIALTO – DÈS 18H30

LÀ OÙ MÈNENT NOS PAS

RÉALISÉ PAR : KATHERINE NEQUADO ET ULYSSE DELSAUTE

2022 | 10 MIN | VOSTF
PAYS D’ORIGINE DES CINÉASTES : CANADA ET BELGIQUE
PAYS DE PRODUCTION : FRANCE
PAYS DE RÉALISATION : FRANCE
SYNOPSIS :

Elle est tout autour de nous, mais nous n’y posons pas tou-te-s le même regard. Portraits croisés de trois jeunes qui racontent leur rapport à la nature. Ce court-métrage documentaire a été réalisé pendant la session de Kino-DoK 2022 du Festival Résistances.

BIOGRAPHIE:

Katherine Nequado est membre de la communauté Atikamekw de Manawan. Elle a déjà réalisé plusieurs courts métrages, dont En Wamin (La pomme), en 2017, présenté un peu partout au Québec et à l’étranger; Nin Tapwe (Authentique); et, l’an passé, Là où mènent nos pas. Étudiante en production cinématographique à l’Université Concordia, elle souhaite continuer à produire des films et porte un intérêt particulier à l’histoire autochtone et de sa communauté.

 

Ulysse Delsaute est étudiant à l’Institut Supérieur Industriel de Bruxelles. Il est passionné de cinéma. Son passe-temps est la réalisation de films, ce qui l’a amené à participer à la session de Kino-DoK 2022 du Festival Résistances.

THÉÂTRE RIALTO – DÈS 18H30

DEEPEST DARKNESS, FLAMING SUN

RÉALISÉ PAR : ELLA MORTON

2020 | 9 MIN | VOSTF
PAYS D’ORIGINE DE LA CINÉASTE : CANADA
PAYS DE PRODUCTION : CANADA
PAYS DE RÉALISATION : NORVÈGE
SYNOPSIS :

Deepest Darkness, Flaming Sun est un court métrage expérimental portant sur l’archipel du Svalbard, dans l’Arctique norvégien. Narré par Marte Agneberg Dahl, guide nature, le film présente des séquences modifiées de film Super 8 de la région. Marte parle de ses voyages dans l’Arctique, du changement climatique, des morses, et de l’histoire de la région.

À PROPOS DE LA RÉALISATRICE : 

Ella Morton (elle) est une artiste visuelle et cinéaste canadienne qui vit à Toronto, sur les terres des Mississaugas de Credit, des Anishinabeg, des Chippewa, des Haudenoshaunee et des Wendat. Sa pratique basée sur les expéditions d’aventure l’a amenée à participer à des résidences et à des projets à travers le Canada, la Scandinavie et l’Antarctique. Elle travaille principalement avec des médias visuels médiés par lentille et utilise des processus analogiques expérimentaux pour saisir les qualités sublimes et fragiles de paysages excentrés.

THÉÂTRE RIALTO – DÈS 18H30

DREAMING THE ENVIRONMENTAL CRISIS

PREMIÈRE DIFFUSION EN FESTIVAL

RÉALISÉ PAR : ANNA HENRY

2022 | 14 MIN | VOSTA ET VOSTF
PAYS D’ORIGINE DE LA CINÉASTE : FRANCE
PAYS DE PRODUCTION : CANADA (CRITICAL MEDIA LAB, MCGILL UNIVERSITY)
PAYS DE RÉALISATION : CANADA
SYNOPSIS :

La crise environnementale est souvent abordée dans les médias sous un angle scientifique et factuel. Pourtant, d’autres façons de raconter et de vivre cette crise sont possibles, car elle impacte notre façon de penser, de ressentir, mais également de rêver. Ce film propose de s’immerger dans les rêves de sept personnes et de s’interroger sur le rôle des rêves dans l’imaginaire collectif lié à la crise.

À PROPOS DE LA RÉALISATRICE : 

Anna Henry est étudiante en anthropologie et en environnement à l’université McGill. Elle s’intéresse particulièrement à l’intersection entre ces deux disciplines et aux possibilités que peut offrir l’anthropologie visuelle dans ces domaines.

THÉÂTRE RIALTO – DÈS 18H30

HORTICULTURAL TIME

PREMIÈRE DIFFUSION EN FESTIVAL

RÉALISÉ PAR : KATRINA BURCH

2023 | 16 MIN | VOSTA ET VOSTF
PAYS D’ORIGINE DE LA CINÉASTE : CANADA
PAYS DE PRODUCTION : CANADA (CRITICAL MEDIA LAB, MCGILL UNIVERSITY)
PAYS DE RÉALISATION : CANADA
SYNOPSIS :

À partir de 901 photographies 35mm, le film brosse le portrait d’une mère et de son enfant et explore la politique de la vie émotionnelle durant la pandémie de Covid-19. Il nous incite à nous intéresser aux écologies de la croissance, de la présence, du toucher et du jeu, où la création de mondes à partir du caractère évolutif et continu de la vie devient une source potentielle de transformation sociétale.

À PROPOS DE LA RÉALISATRICE : 

Katrina Burch (née en 1987 à Uxbridge, Ontario) est une artiste et anthropologue canadienne qui travaille le film, le son et la photographie.

THÉÂTRE RIALTO – DÈS 18H30

AN URBAN WILD

PREMIÈRE DIFFUSION EN FESTIVAL

RÉALISÉ PAR : LEO STILLINGER

2022 | 10 MIN | VOSTF
PAYS D’ORIGINE DU CINÉASTE : ÉTATS-UNIS
PAYS DE PRODUCTION : CANADA (CRITICAL MEDIA LAB, MCGILL UNIVERSITY)
PAYS DE RÉALISATION : CANADA
SYNOPSIS :

Le film est un portrait ethnographique des Champs des Possibles, un ancien dépôt ferroviaire de Montréal devenu un écosystème protégé par les citoyen-ne-s suite à des menaces de développement. En mettant en résonance l’histoire et la politique des Champs avec les textures sensorielles et les matérialités de l’écologie elle-même, le film aborde comment ressentir et signifier la nature sauvage urbaine.

À PROPOS DU RÉALISATEUR : 

Leo Stillinger étudie l’anthropologie à l’Université McGill et mène des recherches sur la marche de longue distance en tant que pratique thérapeutique et politique. Il s’agit de son premier film.

THÉÂTRE RIALTO – DÈS 18H30

W8LINAKTEGW TA NIONA

RÉALISÉ PAR : MYRIAM LANDRY, EN COLLABORATION AVEC LE WAPIKONI MOBILE

2022 | 7 MIN | VOSTA
PAYS D’ORIGINE DE LA CINÉASTE : CANADA
PAYS DE PRODUCTION : CANADA
PAYS DE RÉALISATION : CANADA
SYNOPSIS :

Dans cette oeuvre filmique, Myriam Landry explore l’importance de la rivière W8linaktegw (rivière Bécancour) pour sa famille et sa nation à travers ses souvenirs et les histoires de son père. Le film témoigne également de cette rivière, qui s’est transformée au fil des générations.

À PROPOS DU RÉALISATEUR : 

Myriam Landry est née à Trois-Rivières et vit à Tiohti:áke (Montréal) depuis 6 ans. Elle est membre de la Première Nation W8banaki (Abénaki) de la communauté de Wôlinak. Sa vie professionnelle est consacrée à travailler sur des projets reliés à la mise en valeur des peuples autochtones. Elle pratique la poterie comme passe-temps depuis près de 10 ans. À travers son film, Myriam cherche à mettre en valeur le Ndakinna, territoire ancestral des W8banakiak (Abénaquis) et la langue abénaquise qu’elle tente d’apprendre tranquillement.

THÉÂTRE RIALTO – DÈS 18H30

DISCARD WHAT YOU HEARD

RÉALISÉ PAR : GEORGE W. LENSER EN COLLABORATION AVEC LE WAPIKONI MOBILE

2017 | 5 MIN | VOSTA
PAYS D’ORIGINE DU CINÉASTE : CANADA
PAYS DE PRODUCTION : CANADA
PAYS DE RÉALISATION : CANADA
SYNOPSIS :

Discard What You Heard est un documentaire autochtone qui s’engage dans une reconnexion avec la terre qui profite à la présence coloniale des sociétés occidentales et affirme les droits souverains autochtones et leur fierté culturelle.

À PROPOS DU RÉALISATEUR : 

Né en Colombie-Britannique, George Lenser est devenu un chef culinaire à succès et travaille à bâtir sa réputation à travers le Canada, et peut-être un jour dans le monde entier. Pendant un voyage à Montréal, il a rencontré l’équipe de tournage du Wapikoni Mobile et a décidé de partager son histoire.

* PROJECTION SUIVIE D’UNE DISCUSSION AVEC LES RÉALISATRICES.TEURS ET ANIMÉE PAR DES MEMBRES DU CML/L4E DE MCGILL (À CONFIRMER)
PANÉLISTES INVITÉ-E-S ET ANIMATEUR-TRICE :

Certain-e-s membres du réseau Leadership for the Ecozoic (L4E) et du Critical Media Lab (CML) de l’Université McGill seront présent-e-s à l’animation et contribueront à une discussion suivant la projection.

S’inspirant des travaux de l’historien culturel Thomas Berry, le réseau L4E définit l’ « écozoïque » comme une nouvelle vision d’habiter la Terre permettant l’épanouissement de l’ensemble de la communauté d’êtres vivant sur cette dernière. L4E s’efforce de faire progresser cette vision émergente par le biais de la recherche collaborative, l’apprentissage et l’expérimentation.

Le CML, Critical Media Lab, fait partie du réseau L4E et propose des ateliers pratiques en vidéo, film et son pour les membres de la communauté mcgilloise qui souhaitent intégrer ces approches au sein de leurs pratiques d’enseignement et leurs recherches. Trois de leurs productions filmiques présentées lors de cette journée de clôture de festival seront discutées.

URSA MTL – 21h30 à 00h

SOIRÉE DE CLÔTURE 19E ÉDITION FIFEQ-MTL

APRÈS NOS PROJECTIONS PLEIN AIR SUR LE TOIT DU THÉÂTRE RIALTO, NOUS VOUS INVITONS POUR UNE DERNIÈRE SOIRÉE À L’URSA DÈS 21H30 À LA PERFORMANCE LIVE DE “ONENESSA&FRIENDS”. ELLE SERA ACCOMPAGNÉE DE KWM, BASSISTE ET CHANTEUR MULTITALENT ET MARIKA, VIOLONISTE, CHANTEUSE. NOUS VOUS ATTENDONS NOMBREUX.SES POUR CÉLÉBRER ENSEMBLE LA FIN DE CETTE BELLE ÉDITION DU FESTIVAL!
FERMETURE DES PORTES À 00H
DESCRIPTIONS DE L’ARTISTE :

Basée à Montréal, OneNessa aka Ikram Ouanassa est née à Batna, en Algérie et a emménagé à Montréal avec sa famille en 2000. Dès son plus jeune âge, elle est initiée à la culture hip-hop. Plus tard, elle est séduite, entre autres, par la poésie et la férocité de Lauryn Hill ainsi que la sensibilité et le sex-appeal d’Aaliyah, qu’elle compte parmi ses inspirations multiples. En 2015, elle présente son premier projet expérimental, The Archer, enregistré avec Sonny Black, qu’elle présentera sans tarder sur scène. Elle a collaboré avec plusieurs artistes, dont le collectif #RAPELLES, réunissant diverses rappeuses de la scène locale. Sacrée Future star iHeartRadio en juillet 2022 à Rouge FM, l’auteure-compositrice-interprète dévoile en octobre 2022 son premier album en français : ÉQUINOXES. Un disque où l’on retrouve une harmonie de ses nombreuses influences que sont le R&B, l’afro pop et le hip-hop, ainsi que des textes vibrants où elle s’expose sans détour et révèle, sous des apparences de vulnérabilité, une force tranquille.