DE L’IMPOSSIBILITÉ DE FILMER LA MIGRATION

La forêt

par Lo Thivolle et Ouhaib Mortada, 2020 (au Maroc)

France | 16 min | VOFSTA

À Oujda, au Maroc, se trouve une forêt peuplée de migrant.e.s. Dans cette forêt, un ethnographe tente de les rencontrer, mais, dans l’obscurité de la forêt, il ne rencontre que ses propres ombres. Essai ethnographique filmique intriguant et profondément réflexif, La Forêt est un court-métrage poétique qui s’interroge sur l’impossibilité de filmer l’Autre et, à ce titre, sur l’éthique de l’anthropologie et de l’acte de filmer la réalité.

 

Thivolle Lo, cinéaste basé en France, a réalisé plus de 14 films dans sa carrière, notamment La nuit éclaire la nuit (2017) et J’ai des ombres (2010).

 

La Forêt a été projeté au 22e Festival des Cinémas Différents et Expérimentaux de Paris en 2020.

Entrée libre dans la limite des places disponibles
CINÉ-RENCONTRE SUR LA THÉMATIQUE

Samedi 14 mai

Séance 2 à 20H30

Musée McCord – Théâtre J-A Bombardier

690 Rue Sherbrooke O,
Montréal, QC H3A 1E9

Films du 14 mai