Les sénégalaises et la sénégauloise

La réalisatrice Alice Diop est née en France, de parents sénégalais. En passant un mois au Sénégal, munie d’une petite caméra, elle filme la vie quotidienne. Elle dresse le portrait de trois femmes de sa famille : Néné et ses deux filles Mouille et Mame Sarr. « (…) Cette cour, c’est la cour de ma mère, celle de son enfance. Cette cour, j’aurais pu y naître. Je filme en quelque sorte ce qu’aurait pu être ma vie, je réalise qu’il s’en est fallu de peu pour que je naisse du « bon côté ». Je mesure d’ici ce que l’exil transforme, tout ce que l’on perd en partant, tout ce que l’on gagne. »

Extrait tiré de : film-documentaire.fr

Réalisé par

Alice Diop

2007 | 56 min | Français, wolof (s.t. français)

Pays d’origine du cinéaste : France
Pays de réalisation : Sénégal
Pays de production : France

Rétrospective croisée Chantal Akerman / Alice Diop

Projection en salle
Suivi d’une discussion sur l’approche auto-ethnographique de Chantal Akerman et Alice Diop

Présenté en partenariat avec Tenk.ca

Mercredi 8 mai

18 h 30 | Cinéma Moderne

18 h Accueil du public
18 h 30 Début de la projection

5150 Boul. Saint-Laurent
Montréal, QC
H2T 1R8

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Films du 8 mai