ARTISANAT/ ART | ANTHROPOLOGIE DU VIEILLISSEMENT | AUTOCHTONIE

Polyphonie Des Savoirs

POLYPHONIE DES SAVOIRS

‘‘Il ne faut jamais arrêter de produire ce qui est fait à la main, c’est la seule manière pour garder ces productions aux générations futures’’. C’est une phrase dite par un trésor humain vivant au Japon, traduit fidèlement l’esprit de ce bloc thématique. Il s’articule autour de films construits sur les enjeux du savoir-faire artisanal et manuel de quelques peuples du Canada au Japon en passant par la Bulgarie.
LIBRAIRIE SAINT-JEAN BAPTISTE

19 mai 2022

17H10

RUST

Rafal Malecki | 2020 | Pologne | 30 min  | Polonais, VOSTA

Portrait intimiste d’un artiste-soudeur. Mariola Wawrzusiak-Borcz parcourt les zones post-industrielles avec son fidèle chien à la recherche de ferraille qu’elle utilise dans ses œuvres. Pendant le processus de soudage, elle crée des sculptures terrifiantes d’animaux, d’androïdes et d’enfants touchés par la guerre. Elle répond à son besoin obsessionnel de créer de l’art malgré sa condition de main douloureuse.

17H45

INTERWOVEN

Ariel St-Louis Lamoureux | 2022 | Canada | 22min  | VF

Cinq artisans innus, franco-québécois et zapotèques échangent sur leur travail. De leurs techniques, objets et traditions textiles émergent des histoires croisées. Leurs vêtements reflètent l’identité et l’altérité.

18H50

TOBACCO MEMORIES

Manca Filak | 2020 | Bulgarie | 31min  | Bulagre, VOSTA

Les villages du sud-ouest de la Bulgarie, entre les montagnes de Rila d’un côté et les montagnes des Rhodopes de l’autre, sont connus depuis longtemps pour la culture et la production de tabac. Les Pomaks musulmans qui s’adonnent encore à ce travail sont confrontés à une baisse de la productio et des conditions de travail difficiles. La production de tabac, autrefois élément d’identification des villages, devient aujourd’hui un élément du passé.

19H35

VOICES OF KARAMUSHI

Daisuke Bundo | 2020 | Japon | 1:31,00

Il y a des gens dans le village de Showa, dans la préfecture de Fukushima, qui ont repris des traditions séculaires. Ces personnes cultivent le karamushi, une ortie vivace, en extraient des fibres pour en faire du fil et tissent des textiles de karamushi. Pourquoi et comment les activités traditionnelles ont-elles été préservées? De quelle manière et pour quelle raison seront-ils maintenus à l’avenir ?

Voices of Karamushi
rust